Mon premier cours de bricolage chez Lilibricole

Depuis 2-3 ans, je suis dans une phase de retour aux sources.

Envie de faire quelque chose de mes quatre mains gauches : de la couture, de la peinture, faire des ricochets, des scoubidous, traire une vache, tondre des moutons pour tricoter un pull… l’air de la montagne très certainement..

Et parce que je ne fonctionne qu’à base d’obsessions (ça fait très Faites entrer l’accusé cette phrase…BREF) ma nouvelle lubie depuis quelques temps est tout simplement de fabriquer un petit meuble de mes propres mains.

Seuls obstacles, oui obstacles au pluriel !

  •  Je ne suis pas équipée POUR
  • Je n’avais aucune connaissance technique
  • Je suis dénuée de tout esprit logique de fabrication

Ma formation intensive de MSN durant ma tendre jeunesse m’a permis de maîtriser les raccourcis clavier. Ça pas de souci. Mais alors maîtriser une perceuse c’est autre chose…

Les tutoriels sur Youtube sont bien faits mais il faut déjà avoir une certaine maîtrise de base.

Les DIY des blogs sont souvent faits par des pros qui en plus te montre comment faire beaucoup de bruit, beaucoup de poussière dans un atelier ou à l’extérieur…

J’ai donc décidé de prendre un cours de menuiserie pour débutants.

J’avais entendu parler des castostages proposés par Castorama, mais sur leur site rien n’était indiqué. Donc je ne sais même pas si ça existe encore. Il faudra que je me renseigne.

J’ai ensuite voulu voir du coté des cours de Leroy Merlin…mais là le choix des dates et des thèmes de cours étaient assez limités.

Finalement résultat de mes recherches, samedi dernier, j’ai suivi des cours dans les ateliers de Lilibricole présents à Lyon et à Paris. Je pense que ça s’étendra dans d’autres villes plus tard et surtout je pense que ce genre d’ateliers existe très certainement sous un autre nom.

l-interieur-de-l-atelier[1]Partie pour participer à un seul cours, je suis finalement restée pour le 2ème, parce que c’était moulte bien !
Je pense que je me réinscrirai un jour, mais les cours n’étant bien évidemment pas gratuits (même si c’est pas grand chose par rapport aux prix des cours habituels de bricolage), je ne pense pas que je multiplierai trop souvent l’expérience pour l’instant.

Le concept est simple : des cours sont donnés à des amateurs ou des débutants afin de leur permettre d’apprendre les technique de base et pouvoir se débrouiller dans différents domaines

  • cours de peinture
  • restauration de chaises/fauteuils
  • menuiserie
  • électricité
  • plomberie
  • fixation
  • rénovation de meubles
  • etc.

Une fille de mon groupe m’a dit avoir assistée au cours de fixation et depuis a réussi à poser toute une série d’étagères chez elle, sans souci ! (témoignage)

En théorie, les cours accueillent 10 participants maximum par cours. Dans le mien, nous étions 5, donc c’était parfait. Ils sont animés par des professionnels. Mon formateur était un ancien artisan qui a notamment monté et fabriqué beaucoup de cuisines et de meubles sur mesure chez les particuliers.

Sur le site, vous pouvez voir un calendrier des cours avec différentes tranches horaires dans la semaine…mais moi j’avais voulu me donner une contrainte supplémentaire en me levant en même temps que mon pote d’enfance, l’ami Ricoré.
Toujours heureux, il a la pêche pendant que toi tu as envie qu’on achève tes souffrances à 7h30 un samedi matin. 50 minutes de trajet plus tard…début du cours : 9h30.
Accueil très sympathique, avec café, thé esprit « on va bricoler entre potes »

En arrivant on enfile une blouse grise avec le logo très girly de la société. Bon à savoir, pour vous messieurs, les cours sont mixtes. Même si j’ai cru comprendre et ai remarqué que les filles étaient devenues beaucoup plus bricoleuses que les garçons.

Ensuite assis autour d’un établi nous avons eu un cours sur les différentes essences de bois à utiliser, comment créer un croquis,  puis une présentation avec démonstration des différents outils.

DSCN4141DSCN4144DSCN4161DSCN4150

Et enfin mise en pratique.

Au bout de ces 3 heures de cours, j’ai appris à :

  • créer un croquis et calculer les côtes dont nous aurons besoin pour découper ou faire découper nos planches.
  • assembler des planches de bois avec différentes techniques pour créer des caissons -pour la création de bibliothèque ou de pouf ou de meubles de cuisine etc.
  • poser des charnières (type Ikea) pour les portes et charnières plates pour une table pliante par exemple
  • utiliser sans avoir peur une perceuse et identifier les différentes mèches
  • découper à la scie traditionnelle (moment délicat où tu te rends compte que tu as zéro force dans les bras)
  • découper à la scie sauteuse….flippant.

DSCN4171DSCN4178DSCN4201DSCN4195DSCN4146

 Au final, je suis contente et j’ai hâte de faire des essais que je vous montrerai bien sûr.

Bon à savoir l’atelier propose aussi des cours pour les enfants. Au cas où vous voudriez les inscrire afin qu’ils se rendent enfin utiles à la maison.

Si ça vous intéresse, vous pouvez également jeter un coup d’œil à cette vidéo faite par Terrafemina sur le cours de rénovation de meuble chez Lilibricole

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s