Top Chef 2014 épisode 6 – La prozac attitude

Top Chef cette semaine sera 100% belge avec une épreuve fleuve : cuisiner à 50 mètres de hauteur, dans le restaurant belge : Dinner in the sky.

Jordan Vignal,  » j’ai 18 ans je vous jure «  est malheureusement parti la semaine dernière. Mais comme a dit Céline Dion, « les premiers seront les derniers » (…)

Cette semaine, les candidats restants sont amenés à Bruxelles et sur la nacelle en ayant les yeux bandés, et la surprise est totale puisque seul Julien, le belge de la compétition reconnaît la nacelle, juste en touchant le siège.

Si ça en amuse certains, l’épreuve ne les enchante pas tous, puisque Julien appréhende la hauteur et Noémie veut qu’on abrège ses souffrances « Je suis liquide dans mon corps, est-ce qu’on va manger ? Moi j’ai pas envie de manger, j’ai envie de gerber ! »

Mais l’annonce de Stéphane Rotenberg pourrait bien les faire changer d’avis, puisqu’il n’y aura pas d’élimination cette semaine ! Bien au contraire, celui qui gagnera l’épreuve aura une immunité pendant 2 semaines. En revanche, la semaine prochaine, lors de l’épisode 7 de Top Chef, il y aura 2 éliminés !

Pour avoir la chance de cuisiner dans la nacelle et pouvoir prétendre à l’immunité, les candidats vont s’affronter sur 3 défis et à chaque défi, un candidat sera éliminé et un autre sélectionné.

La première épreuve : Revisiter, un plat emblématique de la gastronomie belge, le chicon gratin, en 45 minutes !

Les chefs Constant et Arabian les jugeront, mais il y aura aussi un chef belge : Pierre Wynants, 3 étoiles Michelin au compteur.

  • Julien a des frissons en voyant le chef étoilé…un peu comme une ado de 13 ans face à Justin Bieber. Belgique oblige, Il se sent porter par une sorte de mission patriotique, parce qu’il serait inconcevable qu’il fasse honte à la gastronomie de son pays. Si j’ai un petit avis à donner : je pense que la Belgique s’en remettra.
  • Alexis a envie de se battre pour aller au sommet, pour aller au plus haut comme les What For à l’époque.

Dégustation : Chef Constant et Ghislaine Arabian vont juger de leur côté, le chef Wyants et le ministre président bruxellois, qu’on découvre, vont juger les plats des candidats ­ Quand on se souvient que le Bourgmestre de Bruxelles était venu marier Senna et Amélie dans Secret Story, on commence à douter de la charge de travail des politiques belges.

  • Point Soleil nous la joue séquence émotion, puisque sa recette est basée sur une recette que sa maman lui faisait quand elle était petite.

Résultat : Pierre gagne. Anne-Cécile est la 1ère éliminée de ce soir. Elle arrête le marathon culinaire de la soirée….MAIS on la reverra la semaine prochaine…fausse joie les amis !

Le 2ème défi s’ouvre avec la découverte du chef Sang Hoon Degeimbre. Le seul chef à s’inspirer de l’art contemporain pour créer ses assiettes. Il lance un défi original : réaliser une œuvre d’art culinaire en transformant les aliments en garniture liquide pour les utiliser ensuite en peinture dans son assiette.

sang-hoon-degeimbre

07182316-photo-vlcsnap-2014-02-21-15h27m41s22.jpg

Tous les candidats se découvrent aussitôt une âme d’artistes maudits et tourmentés.

  • Noémie jubile, car elle adore la couleur (telle mère, telle fille rappelons-nous sa maman dans le garde-manger de l’atelier, la semaine dernière)
  • Alexis qui pour une fois n’a pas eu envie de déposer ses c**illes de toute la soirée, a envie de s’exprimer ! Il veut que l’assiette devienne sa toile. Il se sent artiste et nous dira à plusieurs reprises… »j’ai envie de m’exprimer et je veux le faire dans mon assiette. »

J’avoue que je le comprends un peu, j’adore faire un volcan dans ma purée et y mettre le jus de mon steack haché dedans. J’exprime totalement ma solidarité vis-à-vis des victimes de Pompéi. Quand je mange ma purée, je me sens un peu comme une artiste engagée.

Mais cessons de parler de moi, revenons-en à Alexis l’artiste maudit qui se drogue à l’absinthe. Qui dit « artiste », dit gros n’importe quoiil décide de casser une assiette pour se démarquer des autres et « s’exprimer »….Je ne suis pas forcément une pro de la sécurité…mais je me demande si ça n’est pas un chouia dangereux. Autant mettre des tessons de bouteille dans un granité à la place de la glace pilée.

Dégustation et résultat : d’un côté le duo Arabian et Constant pas toujours d’accord et Sang Hoon Degeimbre et Carl (ancien candidat belge de Top Chef) juges de l’autre.

Carl

Carl

On découvre l’assiette de Julien qui ressemble à une scène de crime avec des explosions de sang.

Alexis se fait gronder, parce que selon les 2 chefs de Top Chef, c’est inadmissible de casser une assiette. C’est dangereux et ça ne se fait pas. Finalement, il ne se fera pas disqualifier pour tentative de meurtre.

Après quelques semaines de mieux, Steven retombe doucement dans sa dépression.

Résultats : Noémie est la 2ème qualifiée. Point Soleil sera la 2ème éliminée.

« Vous avez de la pâte, vous avez du suc’. Avec la pâte, vous faites une crêpe. Vous rajoutez du suc’, ça fait une crêpe au suc' »

3ème épreuve : cuisiner des fraises au sucre comme base d’un dessert gastronomique. Si Greenpeace n’a pas sponsorisé cette émission, ils devraient y songer, car M6 a décidé de recycler Lio, comme juge de cette épreuve ! On découvre par la même occasion, que passé 18 ans, certaines personnes portent encore des hauts qui dévoilent leur ventre.

Une épreuve qui ne semble pas plus compliquée que ça sur le papier, va se révéler être la pire des situations pour la plupart des candidats.

  • Alexis dont le melon grossit de semaine en semaine est totalement dépité, car il est toujours là, alors que les 2 premiers qualifiés sont des anciens !
  • Jérémy ne sait pas ce qu’il fait là.  Il ne « sait plus rien faire, il n’arrive à rien »
  • Et le prix Nobel de la déprime revient à Steven, qui est au plus bas. « Je n’arrive pas à me raisonner, je suis nul, je ne parviens pas à me remettre en question ». OW Steven, calme-toi ce ne sont QUE des fraises au sucre.
  • Mention spéciale pour Jean-Edern qui après nous avoir littéralement soulé avec son « chaud patate », a décidé de polluer nos cerveaux en chantant, tout le long de l’épreuve et en boucle « bananana banananaaaaa banana split ! ». Alors Chaud Patate, soit tu t’arrêtes tout de suite, soit tu te décides à apprendre le reste des paroles, parce que là ça n’est plus possible.

Mais bon, on lui pardonne, parce qu’à côté de Steven le dépressif, ça nous permet de ne pas nous tailler les veines nous aussi.

« Tandis que revoilà la sous-préfète ».

Comme en Belgique, la politique semble visiblement être un passe-temps…le Premier Ministre belge, Elio Di Rupo, a décidé de débarquer pour faire un petit coucou !

2059315238_B972075109Z.1_20140221181937_000_G02209539.1-0
Ouverture de parenthèse, chose à savoir, en Belgique, Top Chef est également diffusé le lundi soir…mais contrairement à nous, les belges n’ont pas vu leur Premier Ministre, car élections législatives fédérales oblige, chaque parti est soumis au même temps de parole dans les medias, Elio Di Rupo, ne bénéficie pas d’un traitement de faveur ! Parenthèse fermée.

  • Thibault veut gagner à tout prix. Moi j’ai envie qu’il rejoigne Point Soleil et Anne-Cécile….va falloir que M6 nous départage.
  • Juste avant la dégustation, la structure en sucre d’Alexis s’effondre, et c’est lui qui le dit « on dirait une soupe de merde ». On approuve.
  • Steven continue sa longue descente aux enfers « j’ai un boulet au pied, je me traîne ». « C’est catastrophique, j’ai une mauvaise étoile au-dessus de ma tête ou quoi ? Qu’est-ce qu’il se passe ? »
  • La dépression semble contagieuse, puisque Jérémy dira à Stéphane que ça ne va pas du tout « tout ce que je fais c’est de la grosse merde »….

Par pitié, éloignez les couteaux de ces deux-là.

Au moment de la dégustation, Lio aime tout. Et contrairement à ce que j’aurais cru, elle commente assez bien chacun des desserts qu’elle va goûter. Comme quoi, la Nouvelle Star mène à tout.

Chaud Patate a forcément fait un banana split….mais cette séance de fayotage ne fonctionnera pas.

Résultat : Julien le patriote est qualifié

Pierre, Noémie et Julien sont donc les 3 élus pour cuisiner dans la nacelle….enfin c’est ce qu’on croyait. Malheureusement ça aurait été trop simple et nous aurions pu nous coucher avant minuit, donc non, nouvelle épreuve. Seuls 2 candidats vont pouvoir cuisiner dans le restaurant Dinner in the sky.

Au lieu, de départager les 3 gagnants, Stéphane Rotenberg leur annonce que chacun d’entre eux va devoir choisir un binôme. Et les membres du binôme gagnant deviendront ensuite adversaires et s’affronteront dans la nacelle

  • Pierre choisit Alexis
  • Noémie choisit Jean-Edern
  • Julien choisit Steven

Les 3 binômes vont devoir préparer un plat salé et un plat sucré. Les deux devront avoir comme base commune : le chocolat.

Petite pause dans le programme, pas forcément utile si ce n’est pour l’office de tourisme belge. Florent et Jean-Philippe, deux anciens candidats de Top Chef, qu’on peut régulièrement voir dans les publicités Auchan, invitent Noémie et Pierre dans un restaurant situé dans un tramway à Bruxelles où se succèdent de grands chefs du pays. C’est original…mais il est tard, je veux dormir.

te5
Après le repas Tramway, ils rejoignent les autres concurrents de l’épreuve de sélection pré-nacelle et ouvrent tous ensemble une enveloppe contenant un indice sur l’épreuve du lendemain.

« 97% de la population française en mange au moins une fois par semaine. Les français y consacrent en moyenne 110€/an. Le belge en consomme en moyenne 8 kilos par an. »

Steven jubile, il a trouvé que c’était la pomme de terre. Entre deux crises de paranoïa et de profonde dépression, Steven Ramon a décidé d’improviser une danse de la joie et chantonne « pomme de terre, pomme de terre !!! ». Je reste hermétique à ce chef d’œuvre musical,  j’ai toujours « banana split » en tête.

Du coup, ils élaborent tous des recettes autour de la patate.

Manque de chance, la réponse n’était pas la pomme de terre, mais le chocolat. Ça aura mis, au moins l’espace d’un instant, un peu de baume au cœur de Steven

Le plat salé sera dégusté et jugé par Florent et Jean-Philippe. Cyril Lignac et le chef Marcolini dégusteront et jugeront le plat sucré.

  • Dans le duo Julien-Steven c’est le Yin et le Yang. Julien trouve qu’il a « la positive attitude » de Lorie, quant à Steven, un rien peut lui donner envie de se tailler les veines. On apprend qu’il en est conscient…c’est déjà ça.
  • Tension dans le duo Alexis-Pierre. Pierre est posé et m’est avis que le melon n’est pas son fruit préféré, puisqu’Alexis l’agace. Quant à ce dernier.. ben c’est Alexis…
  • Du côté de Poupette (surnom que Jean-Edern donne à Noémie) et Chaud Patate, tout semble bien se passer. Elle est forte en pâtisserie, il est fort en cuisine. Ok on a saisi.

Au moment de la dégustation du plat salé, Florent et Jean-Philippe trouve que le plat d’Alexis et Pierre manque de sel et d’acidité. Quant à la sole de Poupette et Chaud Patate, elle est trop cuite. Ce sera le premier binôme éliminé. Chaud Patate va devoir annoncer la nouvelle à Noémie, qui est totalement dépitée.

Les deux autres duos continuent et terminent leur dessert.

Julien se met une pression supplémentaire en voyant que le Chef Marcolini jugera également leur plat. Marcolini va leur dire que le mélange fruit-chocolat sur lequel ils se sont lancés est hyper risqué. Ils vont tout de même continuer dans la même lignée.

Du côté de Pierre et Alexis. Pierre s’obstine à vouloir faire un cigare de chocolat….Alexis ne comprend pas vraiment pourquoi cette obstination et voudrait trouver une autre solution. Pierre, le Forrest Gump de cet épisode ne lâchera rien !

30 secondes avant la fin, les assiettes d’Alexis et Pierre sont toujours vides…Alexis est très agacé, Pierre est désolé surtout pour son assiette qui – je le cite – « ressemble à un gros tas de m**de ». Encore une fois, on pourra difficilement les contredire.

Top-Chef-Bruxelles-1
Après dégustation de Pierre Marcolini et Cyril Lignac, Steven Ramon, notre Prozac maison et Julien sont désignés comme étant le binôme gagnant et deviennent automatiquement des adversaires pour l’épreuve de la nacelle.

Nouvelle annonce de Stéphane Rotenberg : le gagnant aura bien sûr une immunité sur les deux prochaines semaines mais, il aura également la chance de développer une gamme de plats traiteurs qui sera ensuite en vente à Auchan (oui parce que la traduction de « notre partenaire grande distribution » c’est Auchan)

Prozac et Julien vont devoir cuisiner, l’un après l’autre, devant sept chefs, donc pression supplémentaire. Leur technique et leur attitude seront épiées par tous les chefs en direct live.

La préparation du plat se fait au sol et les finitions, ainsi que le dressage se font à 50 mètres du sol. En une heure, ils devront cuisiner un repas 100% belge : croquettes de crevette en entrée, moules pour le plat et gaufres en dessert.

Julien va jouer la carte de l’humour et de la bonne humeur. Il pense avoir un avantage sur Steven qui lui « n’a pas une personnalité positive attitude comme moi ». Il est dépressif en gros.

Pendant le passage de Julien, Steven est toujours au sol et appréhende encore plus, parce qu’il ne veut pas être épié par les chefs, il est littéralement mort de peur.

Bilan pour la cuisine de Julien. La croquette est très bonne pour tous les chefs mais Ghislaine Arabian regrette de ne pas retrouver l’esprit de la croquette.

A cause de la hauteur, Julien est à deux doigts de vomir. Pour moi, il est totalement dans le thème du repas gastro (vous avez dû le remarquer, j’écris actuellement un recueil de poèmes).

Le reste du repas de Julien séduit tous les chefs, les moules et les gaufres remportent un franc succès. Et l’attitude ultra positive de Julien a plu à tous les chefs qui le félicite pour son caractère enjoué.

Transition toute trouvée, puisque c’est au tour de Prozac, qui au fur et à mesure des images se liquéfie.

Dans la nacelle, il ne parvient pas à gérer son stress.

9821393321775

7769964042_steven-a-remporte-l-epreuve-de-la-nacelle-et-decroche-une-immunite-de-deux-semaines

  • Le chef Marx lui conseille d’arrêter de se mettre la pression, car eux sont très détendus.
  • Le Chef Piège, lui demande d’arrêter « de tout rendre négatif. Tu nous aimes, nous on t’aime » Malgré cet extrait des Teletubbies font du parapente, Steven est toujours au plus mal. « Je lutte contre moi-même »

Entrée et plat remportent un franc succès. Jean-François Freud se lance dans une séance de psychanalyse et demande à Prozac pourquoi il n’a pas confiance en lui. Steven souhaite remonter la pente et retrouver le sourire.

Au moment de la dégustation du dessert,« Tout s’effondre » pour le chef Piège, car le dessert ne séduit pas les chefs. Ça y est je suis mal à l’aise, Steven est déçu et se met à pleurer. Son psy, devant sa télé, retrouve le sourire et dessine déjà les plans de sa future villa à Ibiza.

Résultat final : Contre toute attente, Steven est finalement le grand gagnant de cette épreuve en hauteur. Son psy annule aussi la réunion de chantier, Prozac dont les yeux sont encore rouges, retrouve le sourire et explose de joie « énorme émotion, c’est presque aussi fort que la naissance d’un de mes enfants »

Jean-François Freud, lui conseille de donner de la positivité dans sa cuisine pour qu’elle soit encore meilleure.

Steven se compare à un Phoenix qui renaît de ses cendres. Espérons juste que dans 2 semaines, le Phoenix ne se taillera pas les veines.

De son côté Julien semble réellement content pour son copain, car « il en a mis plus besoin de moi, pour qu’il reprenne confiance en lui »

Cette semaine nous terminons avec une note positive pour Steven et une bonne nouvelle pour moi, puisque la semaine prochaine, il y aura mon épreuve préférée : la guerre des restaurants !

A la semaine prochaine !

Publicités

8 réflexions sur “Top Chef 2014 épisode 6 – La prozac attitude

  1. Pingback: Top Chef 2014 épisode 7 – La guerre des restos | A BLOG POURPOINT

  2. Pingback: Top Chef épisode 8 – Recherché par Interpol | A BLOG POURPOINT

  3. Pingback: Top Chef épisode 8 Interpol est sour le coup | A BLOG POURPOINT

  4. Pingback: Top Chef 2014 épisode 9 – Mange ta montagne | A BLOG POURPOINT

  5. Pingback: Top Chef 2014 épisode 10 – On est top généreux, on est des Top Chef | A BLOG POURPOINT

  6. Pingback: Top Chef 2014 épisode 10 – On ne suce pas du charbon | A BLOG POURPOINT

  7. Pingback: Top Chef 2014 épisode 12 – On revisite du KFC | A BLOG POURPOINT

  8. Pingback: Top Chef 2015 épisode 2 – Je suis un créateur | A BLOG POURPOINT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s