Top Chef 2014 épisode 7 – La guerre des restos

Dans ce 7ème épisode, les Top Chef vont devoir s’affronter sur deux épreuves, à l’issue de chacune d’elles, un candidat sera éliminé. Steven ayant eu une double immunité la semaine dernière, nous sommes à l’abri d’une tentative de suicide en direct.

La première épreuve est celle des mentors. Chaque candidat va pouvoir revoir son mentor, la personne dans le métier qui les a inspirés, leur a tout appris, leur père spirituel, leur maître Yoda, leur « Splinter », leur « Tortue géniale ».

Cette semaine encore, Top Chef relance l’économie du timbre en donnant à chaque candidat une lettre ne venant pas de leur proche, mais de leur mentor.

Lecture émue des lettres, musique triste, ils sont tous unanimes, nous sommes fiers de nos protégés.

Ça aurait été marrant de voir le mentor de Jordan et entendre lui écrire  « oui je me souviens de toi en 5ème B.. ». Les candidats restants ayant tous eu le brevet depuis plus de 5 ans, nous avons tout de même :

  • un hommage vibrant à Cabrel de la part du mentor de Noémie, émue aux larmes : « tu as gagné, tu gagnes et tu gagneras »
  • La résolution du mystère du melon d’Alexis, dont le mentor veut qu’il montre « le génie qui est en toi ». Oui bon faut pas exagérer, si besoin je peux lui envoyer la vidéo d’Alexis le génie en train de casser une assiette pour servir à manger aux Chefs.

Pour le déroulé de cette épreuve, chaque candidat retrouve son mentor dans les cuisines, sur fond d’une musique dégoulinante d’émotion, petits mots pour se motiver, regards complices et énoncé du thème par Stephane Rotenberg :

Cuisiner le poulet de Bresse en 1h30

Pression supplémentaire : pas d’épreuve de la dernière chance pour le candidat désigné, il sera éliminé directement.

Les mentors seront les seuls juges de cette épreuve, ils devront désigner le plat qui les aura le moins séduit, au risque de voter contre leur Padawan. Si il y a égalité, Cyril Lignac les départagera.

Successions de « je ne veux pas décevoir mon mentor », « je ne veux pas le décevoir », « faut que je donne tout, pour ne pas le décevoir »…on a saisi l’idée.

  • Le cerveau de Jennifer se vide tout d’un coup. « Mais qu’est-ce que je vais faire ? Un poulet avec quoi comment, pourquoi, mais qui est donc ornicar ? »
  • Alexis, le melon, veut miser sur le goût (tant qu’à faire), il veut faire de l’oriental. Il veut donner du pep’s sans s’éparpiller, « oriental, harissa, épices ». Oui hé bien fais un couscous ça sera plus simple.
  • Pour Chaud Patate,  l’important n’est pas l’argent, mais de ne pas décevoir son chef « c’est quoi Top Chef, gagner 100 000 € ? ben non. Moi je veux la reconnaissance de mes pairs » Je suis actuellement à la recherche de son adresse pour lui envoyer mon RIB au cas où il gagnerait.
  • Le caporal Anne-Cécile se croit aux Césars et dédicace l’ensemble de son œuvre à son mentor « Je le remercie pour les moyens mis en place pour nous donner un coup de main, le temps pour tout m’apprendre, de sa patience ». J’aimerais également remercier ma mère sans qui je ne serais pas venue au monde. Ok calme-toi, lâche ce micro et quitte la scène.
  • Jérémy a décidé de choquer tous les nutritionnistes de France, en cuisant son poulet avec pas moins de 4 kilos de beurre dans sa préparation.
  • Quant à Pierre, qu’on a découvert autoritaire et borné la semaine dernière, ça ne s’arrange pas, car il pète littéralement un câble. Il s’énerve pour un socle de robot, il jette une poële dans un évier, il peste, il hurle.

Ça court de partout, ça s’éparpille, pour vous donner une image de cette épreuve, c’est Beyrouth, l’atelier n’a jamais été autant en pagaille. Des casseroles, des couverts, des plateaux par terre. Des détritus, des sauces, des rats morts. Un véritable bidonville. Je m’attends à tout moment à voir un SDF dans un coin…et l’heureux élu sera Pierre qui se vautrera dans une poubelle pleine à ras bord.

Vous pouvez voir la vidéo très marrante, ici sur Yahoo Actualités

A la fin de l’épreuve, les candidats sont totalement sous pression, l’atmosphère est extrêmement tendue.

  • Noémie finit l’épreuve en pleurs « j’ai fait de la m*rde, ça n’est pas digne de mon chef ». « au début je suis très bien organisée, et après je pars en c**ille ».
  • Anne-Cécile ne sait pas si elle est « dans les temps…je sais qu’une chose, c’est que je suis dans la m*rde »
  • Chaud Patate a perdu « 4 kilos d’eau »

Dégustation : les mentors critiquent l’assiette de Pierre, qui ne s’abaisse pas à se remettre en question: « on ne peut pas plaire à tout le monde, c’est la cuisine que je fais et je ne changerai pas »

Résultat : Finalement et malheureusement, Jérémy est le premier éliminé de la soirée. Son plat a remporté sept votes contre lui, dont celui de son mentor. Julien est triste de voir Jérémy partir car « c’est un des meilleurs, il méritait d’aller en finale ». Le niçois quant à lui est ému aux larmes, car il a déçu son mentor.

jeremy-brun-top-chef-5
Sur cette triste nouvelle…nous poursuivons le cœur gros, avec le retour de Steven, pour ma compétition fétiche : la guerre des restos

Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’épreuve, en 48h trois équipes de trois auront le choix entre trois restaurants présentant des avantages et des inconvénients.
Cuisine fonctionnelle, déco surchargée, salle étriquée ou au contraire trop grande et impersonnelle.
Une fois le choix du restaurant fait, ils vont devoir trouver un concept, un nom, le rédecorer selon leur thématique, créer un menu cohérent et ensuite cuisiner pour quatorze personnes avec au total un budget de 2500€ pour tout faire.

Le jury sera composé des chefs et de blogueurs culinaires.

Malheureusement pour eux, une équipe n’aura pas la chance de présenter son restaurant, ni sa cuisine, car avant d’entrer et de goûter les plats, les blogueurs auront la lourde tâche de sélectionner seulement deux restaurants sur les trois, uniquement par rapport à la déco vu de dehors et la lecture du menu. L’équipe du restaurant ayant le moins de votes, ne pourra même pas ouvrir ses portes, verra tout son travail tombé à l’eau et surtout les trois membres iront directement en épreuve de la dernière chance.

Tous les candidats semblent ravis, tous sauf Noémie encore traumatisée par son premier Top Chef lors duquel, elle avait crée un restaurant avec Norbert mais n’avait pas réussi à convaincre le jury et lui donner envie ne serait-ce que d’entrer dans le restaurant.

Les trois équipes ont été composées par les chefs :

  • Steven, Julien Pierre
  • Thibault, Noémie et Chaud Patate
  • Alexis, Jennifer et Anne-Cécile

Parmi les trois choix de restaurants que Stéphane leur présente, Steven l’immunisé a la chance de pouvoir choisir le restaurant de son équipe et devra donner les autres restos aux deux autres équipes.  Il choisit de donner le restaurant qui avait fait l’unanimité à son équipe et donnera le restaurant qui plaisait le moins à tout le monde à l’équipe d’Alexis, Anne-Cécile et Jennifer Ambiance bonne enfant pour une fois, puisque tout le monde reste fair-play et personne n’en veut à Steven.

Chaque équipe rejoint son restaurant pour une séance de brainstorming. Alexis a l’idée du siècle : « faire un restaurant de poisson » Jennifer maîtrise bien la situation « on le laisse terminer, c’est comme un enfant, on le laisse terminer, faire son petit caprice et après on le canalise »

L’équipe 1 se lance dans l’idée du bistrot « comme chez soi ». Pierre prend directement les commandes et vole la casquette de dictateur que portait lors des émissions précédentes Anne-Cécile. Il veut tout diriger, car il a « déjà ouvert un restaurant, donc j’ai envie de faire ce que j’ai déjà fait »

Noémie, la traumatisée du jour, ne veut pas faire dans l’original mais plutôt assurer le coup. Ils veulent se lancer dans une déco un peu épurée, new-yorkaise…bon quand on verra le résultat final, je pense qu’on n’a pas du tout la même conception de l’esprit urbain.  Mais ils sont tous d’accord sur une chose : ils veulent installer une console où ils feront le dressage final des plats devant les clients.

Dans l’équipe 3, Jennifer prend le lead pour la décoration, car elle a fait des études d’Art, et pense que ses idées ont une vraie valeur. Alexis le chien fou, saute de partout, les filles restent calmes et posées et donnent des idées constructives. Ils veulent un esprit table d’hôtes.

Une fois le concept crée. Les équipes se divisent. Une partie de l’équipe part dans un entrepôt de location de meubles, le troisième membre de chaque équipe part dans un grand magasin faire de l’achat de déco pour créer l’identité visuelle de leur resto.

Pendant que Point Soleil monopolise deux vendeurs, Pierre se promène tranquillement dans les rayons, et Noémie sue sang et eau.

Du côté des loueurs de mobilier, ils sont tous très sérieux, sauf Thibault et Chaud Patate qui décident de faire des photos pour amuser Noémie, qui ne rigole pas du tout « Moi je suis en train de courir et eux ils se la touchent…..j’ai juste envie de les brûler »

Mais malgré cette ambiance un peu potache, Chaud Patate se révèle être un excellent marchand de tapis, Dubaï oblige. Il négocie tout extrêmement bien ! Alexis, l’enfant de la compétition, saute encore de partout, pendant que maman Anne-Cécile essaie de le canaliser. De peur qu’il fasse un caprice et se roule par terre, elle lui permet tout de même de repartir avec une énorme tête de Rhinocéros.

Chaque équipe dépensera environ 2000€ en mobilier et déco.

Après une nuit passée à faire de la peinture dans leur restaurant respectif, on retrouve les équipes dans les rayons d’un gigantesque supermarché pour faire leurs courses pour le repas du soir. On notera qu’ils n’ont pas fait leurs courses dans « notre partenaire grande distribution »

Dans chaque restaurant, un candidat était resté pour la mise en place de la déco. On découvre que Jennifer se débrouille vraiment pas mal en déco et que Jean-Edern est très efficace, mais a de gros problèmes de sudation.

La tension monte dans l’équipe de Pierre, Steven et Julien.

Julien est agacé par Pierre qui ne lui fait pas confiance pour la mise en place de la déco et se montre beaucoup trop intrusive. Julien veut travailler dans la bonne humeur, Pierre adore râler et veut absolument toujours avoir raison sur tout.

793b7b5683a226f890a48cc926a7e514

Dans l’équipe 2, l’ambiance est bonne, même si Thibault n’adhère absolument pas à la déco très girly de Noémie, qui a crée un restaurant à son image, qui se rapproche plus d’une boutique de fleuriste que d’un resto.

IMG_2555-630x0
Dans l’équipe 3, tout semble bien se passer. Chacun à son poste et malgré l’entêtement d’Alexis sur certaines choses, tout semble bien se passer. Je n’aurais pas parié un seul euro sur cette équipe, vu la tension qui existait entre Jennifer et Anne-Cécile lors d’une précédente épreuve.

Le moment est venu de la sélection des deux restaurants. Les dix blogueurs arrivent et jugent l’extérieur des restaurants et étudient les menus.

  • Leur avis sur la décoration extérieure du « Comme Chez Soi » de l’équipe 1 est mitigée. L’intérieur est élégant, mais l’extérieur fait peut-être un peu cheap.
  • Pour l’orchidée, le restaurant de Noémie, ils sont unanimes : c’est très féminin, très printanier, ça fait un peu fleuriste.
  • Enfin, pour le restaurant des « 3 Canailles »,  la tête de Rhinocéros d’Alexis intrigue et amuse. « c’est un vrai univers, c’est un lieu qui a une vraie personnalité ». Anne-Cécile a visiblement bien fait de céder au caprice du petit.

IMG_2615-630x0
Malheureusement pour Pierre, Julien et Steven leur restaurant n’est pas sélectionné. Le restaurant, l’orchidée remporte le point de peu, malgré les doutes de Thibault qui avait peur que la déco leur porte préjudice.

En revanche, unanimité sur le restaurant de Point Soleil qui emporte tous les suffrages.

L’orchidée, et Les 3 canailles vont pouvoir ouvrir leurs portes et accueillir les quatorze « clients »

Le restaurant du Rhinocéros sera le premier à accueillir les chefs et les blogueurs.

L’entrée plaît beaucoup « c’est à la hauteur des promesses qui ont été faites »

Pour le chef Piège, le plat « frôle la perfection ». Au point qu’Anne-Cécile est appelée pour être félicitée en salle par les chefs.

En revanche, bémol pour le dessert, qui s’écroule un peu et dont l’appellation n’est pas la bonne selon Ghislaine Arabian.

Coup de pression finale pour Anne-Cécile en panique, car elle est obligée d’aller chercher du café dans un restaurant voisin, au moment où les chefs en font la demande. Hé oui, ils avaient pensé à tout, sauf à ça. Mais les chefs étant sur un petit nuage, les allers-retours d’Anne-Cécile les amusent.

Il est temps d’aller manger un deuxième menu complet à l’Orchidée (je me pose quand même la question. Comment font-ils pour manger autant ? Est-ce qu’ils se sont fait vomir sur le chemin ?)

Noémie fait l’accueil et le service. Les deux autres finalisent les plats en cuisine et en salle devant les clients.

L’entrée fait un tabac, en revanche les arrêtes et la présentation du poisson du plat principal déçoivent un peu. Mais le goût semble être au rendez-vous.

Chaud Patate, dont la chemise est devenue transparente à cause de ses problèmes de sudation, est prié par les chefs d’aller se cacher en cuisine. Mais cela n’empêchera pas les invités d’apprécier le dessert de Noémie, qui est un véritable coup de cœur pour la grande majorité d’entre eux.

Résultat : Les chefs félicitent tous les candidats, car ils n’ont jamais vécu un aussi bon moment dans l’épreuve de la guerre des restos. Le niveau semble avoir été très élevé dans les deux restaurants. Mais malgré le vote des chefs pour le restaurant du rhinocéros, ce sera finalement l’équipe de Noémie, Jean-Edern et Thibault qui remporte l’épreuve grâce aux votes des blogueurs. Ce qui est un point très positif selon le chef Marx, car « le vote des blogueurs, c’est aussi le vote des clients, des gens qui vont au restaurant. Ce qu’a su surjouer l’équipe de Noémie, c’est le fait d’avoir emmené la cuisine dans la salle »

Pour l’épreuve de la dernière chance, qu’on ne voit toujours pas, Anne-Cécile, Alexis, Jennifer, Pierre et Julien ont dû s’affronter sur la création d’un plat à base de saumon.

Résultat : Jennifer sera la deuxième éliminée de la soirée, mais reçoit des encouragements et les félicitations du chef pour son parcours.

jennifer-taieb-top-chef-5

Cette semaine, Jérémy et Jennifer nous ont donc quitté….mais peut-être pas pour longtemps, puisque la semaine prochaine, retour des candidats éliminés cette saison. L’un d’entre eux aura la chance de réintégrer les cuisines de Top Chef.

Alors à votre avis, qui mérite de revenir ?

  • Dieuveil, le Bubba-Gump de la saison
  • Julien, qui participait pour aider sa maman
  • Mohamed, le fils caché du chef Marx
  • Latifa, alias Tipar Moktar
  • Marjorie, la québecquoise
  • Jordan « j’ai 18 ans j’vous jure »
  • Jérémy le niçois
  • Jennifer, membre fondateur de Point Soleil
Publicités

4 réflexions sur “Top Chef 2014 épisode 7 – La guerre des restos

  1. Je ne sais pas toi, mais pour une fois, je les ai trouvés tous moins agaçants (quand même, grosse prise d’égo la semaine dernière).
    J’aurais choisi Les 3 Canailles en resto, c’est dommage, parce que les envolées d’arêtes chez Thibault, c’est quand même moyen, surtout quand il dit « oui, bon bah si y’a des arêtes dans le poisson, c’est un poisson hein, c’est le risque » (note pour plus tard : c’est pas lui qui viendra t’apporter des fleurs si tu t’étouffes avec 😉

    • Je suis tout à fait d’accord. Certains qui m’agacent habituellement me sont apparus très sympathiques. Anne-Cécile et Jean-Edern étaient une bonne surprise !

      Alexis j’ai toujours autant de mal et Pierre en revanche, je le trouve de plus en plus désagréable.
      Niveau déco, c’est indéniable les 3 canailles paraissaient très sympas. J’aimais bien la tête de rhinocéros.

      Tu m’as fait rire pour Thibault. Il a parfois l’air sympa et parfois il est totalement insupportable.

  2. Pingback: Top Chef 2015 épisode 8 – La guerre des restos | A BLOG POURPOINT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s