Top Chef épisode 8 – Interpol est sur le coup

Top chef le re-re-retour des éliminés. L’émission ne se terminera donc jamais !

Je pensais que nous allions revoir tout le monde, mais finalement Julien, Yoaké et Quentin n’ont visiblement pas souhaité retenter leur chance pour la troisième fois. Sage décision, il faut cesser l’acharnement.

Pour réintégrer les cuisines de Top Chef, chacun des huit candidats éliminés a dû choisir un candidat toujours en compétition pour former un binôme avec lui et avoir, peut-être la chance de remporter l’épreuve et porter à nouveau la veste blanche.

  • Thibault est agacé par la nouvelle, car « on s’emmerde depuis plusieurs semaines à passer les étapes, ça peut embêter qu’ils reviennent comme une fleur comme ça…. » ok c’est vrai, c’est compréhensible, mais si ça ne tenait qu’à moi tu serais parti depuis longtemps Thibault, donc qu’est-ce qu’on fait ?
  • Noémie la bonne copine est très contente de retrouver ses amis et surtout Tipar Mokhtar !
  • Alexis lui est très intéressé par l’immunité que lui procurera la victoire du binôme.

Les duos se forment, Point Soleil (Jennifer) avec Prozac (Steven), Jérémy choisit Julien le belge, Jordan choisit Melon (Alexis) (je n’ai toujours pas compris pourquoi), Mohamed cuisinera avec Pierre, Marjorie a choisi Anne-Cécile, Latifa travaillera avec Noémie, Dieuveil sera avec Chaud Patate, et Thibault est le seul à n’avoir pas été choisi. Julien D. est donc obligé d’aller avec lui.

Tous ces binômes vont devoir se départager sur l’épreuve que l’on appellera « le chacun pour sa g**ule« . Dans le garde-manger il n’y a que huit produits à cuisiner, le premier arrivé sera le premier servi.

Ça visiblement tous les candidats l’ont bien assimilé, puisque Jérémy et Mohamed se jetteront tous les deux sur le mérou…mais le niçois ne lâchera rien. Mohamed le laisse faire par dépit en se disant « je le laisse faire, c’est pas grave, peut-être ne sait-il travailler que ce produit là » (un petit tacle de derrière les fagots ne fait pas de mal).

Mohamed se rabat donc sur le rouget…mais c’était sans compter sur Point Soleil qui pourrait tuer père et mère pour du poisson. Elle le lui vole en insistant bien sur le « ah non c’est un produit par personne…j’ai pris le rouget en premier Mohamed, je l’ai pris en premier !! » Maternelle grande section.

Retour en cuisine, Jordan a ramené un rosbeef et une énorme pastèque. Alexis a une illumination « je vais faire du rosbeef à la pastèque » n’hésitant pas à ne surtout pas demander l’avis de Jordan dans toutes les étapes de préparation.
Le jeune diplômé du brevet des collèges regrette de minutes en minutes son choix d’être en binôme avec Melon « il a un truc en tête et quand tu lui dis non, il va quand même te dire mais si tu verras là ça va faire comme ça. Je n’essaie pas de le diriger, on ne dirige pas Alexis, il ne laisse pas la place aux autres. Il faut que ce soient ses idées ». On t’avait prévenu Jordan, ne viens pas te plaindre maintenant !

Julien le belge est super content de travailler avec son ami Jérémy « C’est un top cuisinier, humainement c’est un top gars, il est quasiment parfait, toujours aussi beau » Ça, ça s’appelle un top coming-out Julien !

Thibault, la girouette, après avoir dit que ça l’avait vexé, nous dit maintenant qu’il se fiche totalement que personne ne l’ait choisi « moi je suis un chef étoilé, je suis là pour gagner » La tribu du melon accueille un nouveau membre.

Stéphane Rotenberg interrompt cette séance d’autocongratulation en annonçant une épreuve dans l’épreuve. Les candidats toujours dans la compétition, vont devoir laisser un petit instant les éliminés pour aller s’affronter sur une épreuve de maîtrise de six techniques de taillage de légumes. Moi je n’en connais qu’une, celle où je m’ampute les doigts.

Ils sont tous motivés et très confiants, « le taillage de légumes, c’est la base du métier…BEP, CAP, Bac tout le monde doit connaître les bases du taillage de légumes » Visiblement les techniques n’ont pas réussi à passer la frontière belge, puisque c’est Julien le belge qui perd cette épreuve, éliminant aussitôt Jérémy par la même occasion.

Les autres binômes continuent l’épreuve.

Au moment de la dégustation par Cyril Lignac

  • Le plat de Noémie et Latifa plaît beaucoup
  • Celui d’Anne-Cécile et Marjorie est très épicé et ressemble au vomi dans l’Exorciste
  • L’assiette d’Alexis et Jordan est bonne, mais Alexis est totalement catastrophé, car Cyril Lignac a osé retirer SA sauce !!

Finalement le binôme Thibault-Julien Duboué sera la grand gagnant de l’épreuve principale. Julien le miraculé réintègre Top Chef. Aucune surprise, étant donné que dans le mini-montage/spoilage du début de l’émission, nous pouvions l’apercevoir dans les épreuves suivantes. Mais je suis sympa, je ne vous l’ai pas dit au début de ce résumé pour ne pas vous spoiler.

julien-duboue-top-chef-5
On dit au revoir aux anciens candidats, éliminés pour la seconde fois en une seule saison, et on continue l’émission.

Pour la suite, les candidats ont été séparés en deux équipes. Chaque équipe aura une épreuve différente, mais au final les perdants iront tous à l’épreuve de la dernière chance que nous ne verrons de toute façon pas.

Noémie, Thibault, Steven et Julien font partie de la première équipe et auront l’honneur de cuisiner sur le dernier trois mâts français : le Belem. Pour la petite histoire, il a été construit à Nantes en 1896. Amis nantais, c’est le moment ou jamais d’être chauvins !

trois-mats-belem
Rappelons-nous que Noémie n’était déjà pas bien dans la nacelle à Bruxelles…cette fois-ci ils ont décidé de la mettre sur un bateau, alors qu’elle a le mal de mer…afin de cuisiner…du poisson. Elle l’annonce, elle nous vend du rêve « j’ai clairement le mal de mer, j’ai déjà la gerbe ».

Nous entrons ainsi directement dans le cœur de l’épreuve : cuisiner un repas « gastro » à base d’abats de poissons.

Thibault nous fait un sympathique résumé de l’épreuve avec un air totalement dégoûté » il va falloir cuisiner, les joues, la langue, le foie, les viscères, les têtes, les écailles des poissons ». Les paris sont lancés, qui vomira en premier ?

Dans ce quatuor, Noémie et Steven seront liés et Julien et Thibault aussi. Mais ça n’est pas tout, ça serait trop simple, les deux membres de chaque binôme ne sauront pas ce qu’aura cuisiné son double et devra goûter les plats et voter pour celui qu’il préfère…au risque de voter pour l’équipe adverse. Vous suivez ?
Seuls Noémie et Julien sont en danger, puisque Prozac a l’immunité pour deux semaines et Thibault en a gagné une en début d’émission.

Moi qui ai le mal de transport, même dans le métro, je compatis en voyant Noémie se décomposer durant toute l’épreuve. Si vous mangiez en regardant l’émission, c’était le moment idéal pour déposer les couverts.

Julien va chanter « Ô mon bâteau » et « Hissez haut Santiano » en boucle. Sympathique hommage à Chaud Patate et à son tube « Banana Split « 

A ses côtés, Noémie est en sueur, en pleurs et ravalera toutes les cinq minutes son vomi. « je chiale de nerfs, j’ai la gerbe….j’ai envie de gerber…je vais être malade » Je pense que visuellement pour les téléspectateurs, ça a été la pire épreuve de cette saison. Je soupçonne tout de même M6 d’avoir couper au montage quelques-unes de ses « galettes » maison. On ne les remerciera jamais assez.

De leur côté, Thibault et Steven les deux immunisés de la semaine sont plus sereins.

Thibault, le touriste des mers, va nous parler de son amour des voiliers, de la mer, de son père qui s’est acheté un voilier, que son père aussi aime la mer. OK PAUSE. A quel moment lui a-t-on dit qu’on regardait Top Chef pour connaître sa vie ? Parenthèse fermée, reprenons.

Ne voyant plus Noémie, je n’ai plus mal au cœur…jusqu’à ce que Steven décide de nous décrire, avec images à l’appui, sa cuisine « c’est un peu dégueu, mais moi ça ne me dérange pas de mettre mes mains dans les boyaux, le sang …ah tiens on dirait des amygdales ! Je vais sortir les viscères…ah je vais garder ça on dirait des joues » J’en viens à regretter les souvenirs de famille de Thibault.

Cessons la torture et allons directement au moment de la dégustation des plats par les candidats

Thibault va goûter les plats de Julien et Noémie, sans savoir à qui est chaque assiette. Il fini par choisir celle de Julien. Steven lui choisira l’assiette de Noémie. Chaque équipe a donc un point. MAIS m’est avis que la dégustation n’était pas totalement à l’aveugle, étant donné que l’assiette de Noémie était reconnaissable aux 50 000 fleurs qu’elle avait mis dans son plat. Elle a un stock caché dans ses poches c’est pas possible !

Lors de la dégustation de Noémie et Julien, chacun vote pour l’équipe adverse. Les deux équipes sont donc ex-aequo. Les chefs qui nous font un remake des Martine «  les chefs à Bruxelles, les chefs sur le Belem, les chefs à la plage… « , sont aussi sur le bateau et vont les départager. Le plat de Thibault est le grand gagnant. Julien est donc sauvé et Noémie part directement en dernière chance.

Deuxième équipe : Julien le miraculé, Pierre, Chaud Patate, Alexis et Anne-Cécile vont s’affronter sur une épreuve artistique. Ils vont devoir réaliser un plat sur la base d’un croquis du Chef Eric Guérin.

eric-guerin

Originalité de ce chef. Il dessine ses plats avant de les cuisiner. Il envoie les dessins aux chefs de ses restaurants, leur donne des indications d’ingrédients et les laisse ensuite adapter les plats selon leur sensibilité.

Les candidats, eux, n’auront pas d’indications concernant les ingrédients, juste un dessin en noir et blanc, à la limite de l’abstrait.

eric guerin croquis
Sur les plats des cinq candidats, seuls trois seront sélectionnés par rapport à leur ressemblance avec le croquis et ensuite seulement dégustés.

Anne-Cécile, 13 ans, a des posters du chef Guérin dans sa chambre, s’est fait tatouer ses initiales sur la hanche et a écrit Anne-Cécile Guérin sur son tablier. On n’arrive pas à la calmer. Elle boit ses paroles,  » j’adore le personnage, il a une créativité énorme, j’aime beaucoup tout ce qu’il fait… «  Calme-toi et prend une douche froide Anne-Cé !

Alexis, membre d’honneur de la confrérie du Melon, part optimiste. « c’est une épreuve qui me parle ». Forcément quand on sait qu’il casse des assiettes juste en entendant le mot « création »

Anne-Cécile, très active sur les forums de fan d’Eric Guérin, ne tarit pas d’éloges «  je l’ai vu une fois en démonstration, je trouve que c’est quelqu’un d’extraordinaire. C’est une référence, j’aime la sensibilité qu’il a dans la cuisine…  »

Melon, toujours plus insupportable chaque semaine, va faire du sabotage industriel.

  • ils sont cinq, il y a dix fours, il utilisera les fours déjà allumés par Anne-Cécile et les mettre à 320 degrés
  • il vole ensuite le blender et la préparation à base d’herbes d’Anne-Cécile.

Il n’en faut pas plus, pour Anne-Cé c’est terminé. « on ne gagne pas, en ni**ant les gens, ça ne marche pas comme ça dans la vie ….Alexis je ne peux plus ! C’est terminé…et si c’est terminé, c’est sans retour ». On est d’accord avec toi Anne-Cé !

Julien le miraculé essaie de calmer les choses : « moi je n’ai pas envie d’écraser quelqu’un et d’aller devant. Je prête, je donne ». Reportage pathos sur lui et sa famille.

Musique de film d’action sur un Chaud Patate qui se rappelle à 25 minutes de la fin de l’épreuve qu’il est dans Top Chef.

Fin de l’épreuve, le Chef Guérin sélectionne trois plats sur le visuels. Les assiettes de Chaud Patate et Melon n’ont pas convaincu. Ils vont directement en dernière chance.

Finalement lors de la dégustation, on apprend que le Chef Guérin se drogue, puisqu’il montre quel était le plat tiré du croquis, qu’il a appelé le « puits d’amour…une invitation au voyage. Alors là le coulis c’est l’Italie…là bon on voit clairement l’ex-URSS… « 

Sans surprise, Pierre remporte l’épreuve. Anne-Cé qui était en train de se tatouer le visage du chef Guérin sur la cheville et le Miraculé rejoignent les autres en dernière chance.

Comme chaque semaine, nous ne verrons rien de cette épreuve, si ce n’est quelques flashbacks. Ils devaient cuisiner un plat à base de deux produits imposés, la pomme et la poire dans une recette salée ou sucrée.

Julien, le miraculé a cuisiné le meilleur plat. Il obtient les félicitations du jury. Je garde l’espoir de voir partir Alexis…et finalement non.

Noémie Bubba-Gump, la sœur de Dieuveil, qui avait cuisiné « une compotée de poire, un crumble pomme-poire, une salade de pommes et de poires, un ragoût pomme-poire, une choucroute à base de pommes et de poires » et Chaud Patate sont sur la sellette. Ils ont tous les deux ratés leurs plats.

Ce sera Chaud Patate, que je commençais à vraiment bien aimer.

jean-edern-hurstel-top-chef-5_4660104
Mais son départ est un beau moment puisqu’on rigole en revoyant le moment où le Chef Constant s’est étouffé avec une sucette préparée par Chaud Patate. Pour Jean-Edern « c’est une image qui ne me quittera jamais de ma vie. Je vais mourir avec l’image du Chef Constant en train de s’étouffer. Dommage pour ma femme et mes enfants, mais ma dernière pensée sera pour Christian Constant »

Le bilan est positif pour Chaud Patate qui était « parti à Dubaï pour me faire oublier ».Durant tout ce temps, Jean-Edern était recherché par Interpol et personne ne s’en doutait.. ..

Si les meilleurs partent les premiers…a priori, Alexis et Thibault seront les grands gagnants de cette saison.

A la semaine prochaine…!

Publicités

8 réflexions sur “Top Chef épisode 8 – Interpol est sur le coup

  1. Merci pour ce résumé ! Je suis très contente que Julien le Miraculé soit revenu dans la compétition (comment il les a tous grattés : il s’économise 7 semaines de compétition, frais comme tout, moi je dis bien joué 😉

    • Oui moi aussi je l’aimais bien ! Pour le coup le reportage hyper pathos sur sa maman qu’on avait déjà vu lors de la 2ème émission avait bien marché sur moi, je l’avais trouvé touchant. Je trouvais dommage du coup qu’il soit éliminé..
      Je suis contente aussi parce que ça énervait Thibault HA AH AH AH (rire diabolique). En revanche Point Soleil que je n’avais pas trop détesté lors de la guerre des restos, m’a re-énervée cette semaine (du verbe re-énerver quelqu’un)

  2. Mon dieu que j’ai ri…C’est mieux qu’en vrai (mais en vrai- donc sur twitter- c’est bien aussi )…Perso, j’ai abandonné au moment où Nono se battait contre son mal de mer, avant qu’ils la mettent sous cocaïne pour lui donner la gagne. Mais maintenant je sais ce qui se passe ensuite. bravo !!!

    • C’était horrible ce moment où on la voyait lutter contre la nausée ! Elle m’a donné mal au coeur. Ah ah je me suis également fait la même réflexion sur le fait qu’elle avait meilleure mine après. Mais je n’étais pas partie sur la cocaïne, juste sur un salutaire passage par la case « vomi par-dessus bord »

  3. Pingback: Top Chef 2014 épisode 9 – Mange ta montagne | A BLOG POURPOINT

  4. Pingback: Top Chef 2014 épisode 10 – On est top généreux, on est des Top Chef | A BLOG POURPOINT

  5. Pingback: Top Chef 2014 épisode 10 – On ne suce pas du charbon | A BLOG POURPOINT

  6. Pingback: Top Chef 2015 épisode 2 – Je suis un créateur | A BLOG POURPOINT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s