Top Chef 2014 épisode 10 – On ne suce pas du charbon

Cette semaine, il ne reste plus que sept candidats et nous faisons semblant de ne pas remarquer les problèmes de raccord lors de leur arrivée :

  • Pierre a une veste ouverte sur un plan, fermée sur l’autre
  • Alexis, ouvre la porte des vestiaires en t-shirt et la referme avec un gros gilet d’hiver

Mis à part ça, la thématique « une semaine-un guest » se poursuit, avec François Berléand et son épouse Alexia, tous les deux fans de l’émission.

314183-francois-berleand-et-sa-compagne-diapo-1

Assis dans l’immense hangar de Top Chef, ils accueillent les candidats les uns après les autres et les invitent à boire un thé avec eux.

Nous en profitons pour découvrir qu’Anne-Cécile est douée en cuisine, mais totalement nulle en humour, car elle accepte « volon-thé » la tasse de thé qu’on lui propose. Dans les vestiaires, tout le monde se force à rire. Pour ma part, je suis juste gênée.

Mettant fin à ce one woman show raté, Stéphane Rotenberg et Cyril Lignac arrivent et laissent l’épouse de François Berléand dévoiler l’épreuve du jour : revisiter la tarte au citron meringuée.

Dans Top Chef on ne cuisine jamais, on ne fait que revisiter.

Le gagnant aura une immunité et aura « la chance de voir sa recette commercialisée par notre partenaire grande distribution » (Auchan donc).

  • Noémie est très confiante, car « je suis pâtissière »
  • Steven et Julien ont décidé d’y aller à la cool, car ils n’y connaissent rien
  • Alexis n’a aucun doute sur le fait qu’il est en train de cuisiner la meilleure tarte au citron des cinq siècles derniers.
  • Et gros scoop. Nous apprenons que Anne-Cécile n’est pas célibataire et que « la tarte au citron est le dessert préféré de mon copain ». Mais du coup, je ne veux pas balancer, mais est-ce qu’il ne pas être énervé en voyant les tatouages qu’elle s’est fait durant Top Chef  » Eric Guérin 4 ever » et « Baptiste j’te kiffe, j’te love » ?

Contrairement à la musique, la cuisine n’adoucit pas les mœurs, puisqu’il va s’ensuivre une crise sans précédent autour de la cellule de réfrigération. Pour ma part, je trouve ce nom un peu prétentieux. Je n’appelle pas mon micro-onde, la centrale nucléaire…mais passons.

Tout le monde est persuadé d’avoir raté sa recette, à cause de cette cellule que tout le monde ouvre et ferme sans arrêt.

Les deux melons (Alexis et Thibault) crient au scandale, car leur chef d’œuvre culinaire risque de n’être qu’une tarte au citron lambda.

Ambiance sous tension dans l’atelier

Et au milieu de tous ces ego surdimensionnés, Steven, que je n’appellerai pas Prozac cette semaine, car il va mieux, et faut que ça se sache, sera notre rayon de soleil. Il va très gentiment donner une partie de sa crème au citron à Julien qui n’avait pas réussi à en faire. « je suis ravi de pouvoir donner, parce que la cuisine c’est du partage ».

Je me demande si Alexis était au courant, de cette notion de générosité et de partage, avant de vouloir devenir cuisinier.

A la fin de l’épreuve, ils sont quasiment tous dépités. Noémie est tellement énervée, qu’elle pourrait pleurer de rage. Comble du désespoir, elle se rend compte qu’elle a oublié de mettre la meringue dans son dessert.

Au moment de la dégustation, François et Alexia Berléand, vont devoir choisir quatre desserts seulement, sur les sept, sur le seul critère visuel.

Les assiettes de Noémie, Anne-Cécile, Alexis et Julien sont les quatre sélectionnées

3703241_3_545x341

Au moment de la dégustation, Alexia vote pour Anne-Cécile, François Berléand donne un point à Noémie. Le vote de Cyril Lignac sera décisif et permettra finalement à Anne-Cécile de remporter l’épreuve, l’immunité et des vacances, puisque nous ne la reverrons pas de la soirée.

Place à la séquence « on est top généreux, on est des top chef »

Les six candidats restants découvrent une salle de restaurant dressée dans leur vestiaire, avec des photos d’enfants sur les murs.
Ils sont tous intrigués, Pierre nous balance un énorme cliché : « ce sont des enfants qui semblent heureux, joyeux. Les enfants en général c’est beau »

Si besoin, je peux lui fournir des photos d’enfants et de bébés qui le contrediront très facilement.

Une vidéo, accompagnée d’une musique très mélo, va faire monter le degré de pathos d’un cran. Des mamans parlent de leurs enfants qui n’ont jamais eu la chance de partir en vacances, ni même de voir la mer.
Les candidats de Top Chef sont tous émus par le message. Pierre semble être le plus touché, il a énormément de mal à retenir ses larmes.

Top Chef ou comment te déprimer un lundi soir.

Nicoletta et Marc Castille, respectivement marraine et secrétaire générale du Secours Populaire arrivent avec Stéphane pour leur expliquer l’épreuve.

Les candidats vont devoir cuisiner un repas complet pour vingt convives, afin de récolter des dons pour ensuite permettre aux enfants de voir la mer.
Cette association compte beaucoup pour Nicoletta, pour qui « quand tu es maman, tous les enfants du monde, sont un peu nos enfant » Et là je dis  hou la minute papillon ! Je ne suis pas maman, mais je pense que ça mérite un débat, parce que clairement, le petit garçon qui vit au-dessus de chez moi, je ne risque pas de le considérer un jour comme mon enfant.

On découvre un Pierre hyper sensible, mais heureusement, pour nous , Thibault et Alexis vont rester fidèles à eux-mêmes : Toujours prêts à tuer père et mère pour gagner Top Chef.

Les six candidats vont être séparés en trois équipes de deux.

  • Pierre et Steven seront en charge de l’entrée à base de fruits de mer
  • Noémie et Julien, devront cuisiner un plat à base de pintade
  • Thibault et Alexis prépareront le dessert à base d’ananas

Chaque équipe devra finir le dressage de son plat en salle, afin d’offrir un spectacle aux donateurs.

Bon esprit dans l’ensemble, « on est là pour les enfants, on adore les enfants, les enfants sont l’avenir du monde » et autres poncifs du même genre vont finir par me donner la nausée.

Entre courses et overdose de bons sentiments, sale ambiance du côté de l’équipe 3.

En voyant que leur aliment imposé est l’ananas, Thibault commence à râler « je suis dégoûté, j’en ai ras le c** des desserts »…on est très loin du « oui je cuisinerai pour les enfants, le sourire d’un enfant vaut tout l’or du monde et autres clichés hypocrites de ce genre »

Mais ils se reprennent hyper vite et les idées fusent « alors on a un ananas….on a décidé du coup de partir sur un dessert à base d’ananas ». Hééé pas bête, on sent le mec étoilé (copyright Galéa).

Alors que tout se passe pour le mieux dans les autres équipes, je me réjouis de voir Thibault et Alexis s’entretuer et s’insulter.
  « Alexis veut être créatif…moi j’aime bien la créativité, mais quand c’est organisé et canalisé »

Visiblement chacun a sa technique de travail qui diffère, et pas qu’un peu, de celle de l’autre. Je vous fais un résumé rapide de leurs échanges :

  • Alexis : faisons un récap
  • Thibault : on l’a déjà fait au début le récap, je sais ce que j’ai à faire
  • Alexis : et là les sucettes…
  • Thibault : mais non c’est de la m**de !….ça tient pas c’est de la m**de ! Tout ce qu’on fait c’est de la m**de !
  • Alexis : rho arrête, ta gu**le !

Bonne ambiance, je vous dis !

Thibault est clairement en stress. Et ça Alexis il n’aime pas du tout. Non non non. Il nous confie d’ailleurs qu’il n’aime « pas travailler dans la panique ».

Je manque de recracher le verre d’eau que je n’étais pas du tout en train de boire. Quoi ?!! Non mais si il y a bien un mot qui ne définira jamais Alexis, c’est le mot zen. Il est en panique perpétuelle !

Reprenons le cours de l’épreuve.

Chaque équipe doit ensuite à tour de rôle,assurer le show dans la salle de restaurant face aux convives.

  • Dans l’ensemble, le plat de Pierre et Steven est apprécié, mais ils vont souffrir de la comparaison avec la deuxième équipe, qui elle va tout donner niveau entertainment.
  • Julien et surtout Noémie vont parvenir à créer un vrai spectacle, grâce à « une ambiance détendue et très participative ». Les convives tombent aussitôt sous leur charme et font forte impression grâce à des petits soufflés qui montent en direct sur chaque tablée.

images

  • Thibault et Alexis eux aussi arrivent à étonner les donateurs, mais leur dessert ne convainc pas. Ça valait le coup de se disputer les gars !

Au terme du dîner, la secours populaire parvient à récolter 12 000€ et l’équipe gagnante a autant de votes que les deux autres équipes réunies.

  • Noémie et Julien sont les grands gagnants en obtenant le vote des donateurs.
  • Pierre et Steven gagneront grâce au vote des chefs.
  • Les melons vont donc directement en dernière chance. Je reprends espoir d’en voir un des deux éliminés ce soir.

La séquence pathos se poursuit puisque les quatre candidats vont annoncer la nouvelle aux enfants et vont les accompagner à la mer. Emotion, musique de film et….THE END

Vous y avez cru hein, moi aussi. Malheureusement non, puisqu’une nouvelle épreuve attend les quatre candidats.

Les deux mêmes équipes de l’épreuve précédente vont devoir préparer un goûter pour les enfants et seront principalement jugés sur la création d’un gâteau surprise.

Alors qu’est-ce qu’un gâteau surprise me direz-vous. Hé bien, il s’agit d’un gâteau visuellement et certainement gustativement très écœurant. Le principe est d’avoir un gâteau normal et d’avoir une surprise à l’intérieur.

Une pâtissière, Mélodie Asseraf va en faire la démonstration avec son gâteau arc-en-ciel garanti 100% pur beurre, 100% colorant, 100% chimique, 100% écoeurant. Bref le gâteau idéal pour un goûter d’anniversaire d’enfants non diabétiques.

0290017107250098-c2-photo-oYToyOntzOjE6InciO2k6NjU2O3M6NToiY29sb3IiO3M6NToid2hpdGUiO30=-vlcsnap-2014-03-21-10h57m46s149

07250122-photo-vlcsnap-2014-03-21-11h02m43s55

melodie asseraf arc-en-ciel

Pour chaque équipe, nous sommes vraiment très loin d’un goûter INPES. Je lance alors les paris sur le nombre d’enfants qui fera une overdose de sucre.

  • Steven s’épanouit dans son équipe au côté de Pierre.
  • Julien quant à lui s’entend aussi très bien avec Noémie, mais elle a tout de même quelques doutes sur la préparation du gâteau surprise. « il me dit qu’il gère sa recette, donc je le laisse faire pour le gâteau surprise, mais j’ai quand même quelques doutes »

Bien évidemment pendant cette orgie de sucre et de sirop de glucose, Stéphane Rotenberg vient leur annoncer qu’il y a une épreuve dans l’épreuve, parce que sinon, les téléspectateurs risqueraient d’aller se coucher avant minuit et ça pour Stéphane c’est inconcevable.

Dans chaque binôme, un candidat (Steven et Julien) va devoir préparer une bouchée à base d’huîtres et réussir à les faire manger par les enfants, sans leur attacher les mains, ni les menacer de mort. Challenge !

Je me dis que tout de même que les enfants payent vraiment au prix fort cette chance qu’on leur donne d’aller voir la mer…des huîtres et du diabète. Pas sympa Top Chef.

L’équipe gagnante aura un point en plus, l’équipe perdante de cette épreuve iodée perdra 15 minutes dans la préparation du goûter sucré.

Les enfants ne sont pas plus enthousiasmés que ça par les deux préparations, mais finalement c’est Steven qui remporte l’épreuve.

Retour à la dégustation de l’épreuve pas du tout INPES, les enfants se voient obliger de manger deux goûters gargantuesques hyper sucrés.

3743906
L’équipe de Noémie et Julien remportent le vote des enfants et de leurs parents. Cyril Lignac décidera de donner son point à Pierre et Steven, car pour lui le gâteau surprise était beaucoup plus abouti. (Si vous voulez faire le même gâteau, Terrafemina a publié la recette ici)

40347

Noémie et Julien partent dont en épreuve de la dernière chance.

Je suis fatiguée, mais contente pour deux raisons  (et je pense que c’est très important que vous sachiez pourquoi)

  • Thibault va en dernière chance
  • Alexis va en dernière chance.

Il ne m’en faut pas plus.

Ça y est ! Il est ENFIN l’heure de ne pas voir l’épreuve de la dernière chance. On devine que les candidats ont dû préparer un plat à base d’oeuf cuisiné de deux façons différentes.

Thibault remporte l’épreuve, car il a exécuté un plat parfait selon Thierry Marx. Je garde espoir de voir Alexis partir.
Mais étant très certainement le fils d’un membre de la production, Alexis est à nouveau sauvé et c’est encore un candidat très sympathique et touchant qui quitte l’aventure : Julien Duboué, le miraculé.

julien-duboue-top-chef-5
Bon ça peut s’expliquer par le choix de sa recette qui était à base de « béarnaise brûlée ». C’est un peu comme si sur le menu d’un restaurant, il était inscrit « gâteau au chocolat totalement raté »

Jean-François Piège le lui reprochera, car de l’oxyde de carbone, ça n’est pas agréable, après tout « on ne suce pas du charbon ! ».…il devrait songer à informer les habitants du Nord-Pas-de Calais. Pas certaine qu’ils soient tous au courant là-haut.

Donc nouvelle semaine de Top Chef, avec un épisode que je n’ai pas trouvé particulièrement palpitant. Trop de mélo, trop de bons sentiments, trop de Thibault, beaucoup trop d’Alexis et surtout encore une fois, départ d’un candidat vraiment très sympa.

Top Chef reste une de mes émissions préférées, mais je trouve cette saison un peu injuste vis-à-vis des candidats dont c’est le premier Top Chef. Ils perdent les uns après les autres, face aux anciens qui eux ont déjà eu la chance de vivre l’expérience Top Chef lors de leur saison respective.

Espérons juste que la semaine prochaine, Steven ne sera pas le prochain candidat éliminé.

Publicités

Une réflexion sur “Top Chef 2014 épisode 10 – On ne suce pas du charbon

  1. Pingback: Top Chef 2014 épisode 12 – On revisite du KFC | A BLOG POURPOINT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s