Top Chef 2015 épisode 1 – Comme un japonais à Paris

Un bol de Dragibus devant moi, du coca et des liégeois au café. Munie de mon « repas » à 30 000 calories, je suis prête à regarder la nouvelle saison de Top Chef 2015…générique !

Générique Top Chef 2015

Petite présentation par la voix off des nouveaux membres du jury. Le Chef Constant, Ghilaisne Ariabian (qui est chef également) et le Chef Marx ont « quitté l’aventure ». Ils sont cette année remplacés par :

  • Michel Sarran, que je ne connais pas (pour rappel je me nourris de Dragibus !)
  • Hélène Darroze, connais pas non plus
  • Philippe – je tue des taureaux à mains nues – Etchebest,
jury top chef 2015

de gauche à droite : Jean-François Piège, Philippe Etchebest, Helen Darroze, Michel Sarran

Seul le Chef Piège s’accroche à l’émission comme une moule à un rocher. C’est loin d’être mon préféré, mais en même temps, on ne m’a rien demandé donc…

Une voix off féminine prend le relais pour présenter les candidats de cette année.

Jusque-là, mes neurones en pleine overdose de sucre ne se rendent compte de rien.

On a droit à une petite présentation d’un échantillonnage de 5 candidats :

  • Martin, qui sait cuisiner des pâtes..intéressant
  • Jean-Baptiste : l’artiste sanglant
  • Kevin, le tatoué romantique
  • Olivier, le dépeceur des alpes-maritimes
  • Julien, potentiel candidat de l’amour est dans le pré et qui se retrouve dans Top Chef

15 candidats et seuls 5 ont droit à des portraits en avant-première. Notons les prénoms et nous reviendrons comparer en fin de saison pour voir s’il y a eu crime contre le spoil commis par M6.

Pendant que je fais un concours du nombre de Dragibus que je peux avaler en même temps, Philippe – j’en fais pas du tout des caisses – Etchebest nous annonce une des grandes nouveautés de cette saison.

Cette année, les chefs ne se contenteront de se goinfrer sur la base de 35 repas par jour, ils seront également les guides des candidats pendant les épreuves.

Mon cerveau embué par le sucre ne tilte toujours pas.

On nous a volé Stéphane Rotenberg !

Annonce de la première épreuve par une voix qui me semble familière et…là à 2 doigts d’une crise diabétique, hé ho wait a minute (hé ho attentez une minute !, traduction simultanée), je fais ENFIN le rapprochement.
C’est la voix de Philippe Etchebest ! Il est où Stéphane – je l’aimais bien moi pourtant – Rotenberg ?

Une voix-off à mi-chemin d’une mauvaise interprétation de Mélanie Laurent dans…n’importe quel film et de Mélanie Laurent chanteuse.

Ça sonne faux, ça surjoue, ça joue l’étonnement, la joie, la peur…J’assiste à un casting du Cours Florent. Je suis légèrement agacée, j’ai mes petites habitudes, je déteste en changer…surtout quand c’est clairement moins bien.

Après le montage-spoil habituel qui introduit chaque épisode, début de la 1ère épreuve.
Il y aura trois épreuves lors de ce premier épisode. Chaque épreuve présentera 5 candidats, à l’issue de chacune un candidat sera éliminé.

Du coup, dès le premier épisode on va devoir dire au revoir à 3 candidats.

Descriptif de l’épreuve menée par Philippe Estchebest : réussir la préparation d’un plat d’exception à base de pâtes industrielles.

Candidats top chef 2015

de gauche à droite : Vanessa, Julien, Martin, Fatimata, Florian

Vanessa, Julien, Fatimata, Florian et Martin sont les premiers.

Début de l’épreuve, Etchebest virevolte (oui il virevolte) entre les candidats, s’étonnant devant l’un, faisant douter un autre, faisant une blagounette au troisième (il compare Martin au chef dans Ratatouille)…super je me gausse, allez focus cuisine siouplaît ! J’ai l’impression de regarder le dessin animé Martine.

  • Martine fait des gros yeux
  • Martine en fait des caisses
  • Martine imite Jean Roucas
  • Martine fait mal la voix-off

Ça joue, ça surjoue, ça sur-surjoue, ça en fait des tonnes, ça commente, ça paraphrase, ça didascalie (oui c’est un verbe), ça fait des ralentis, des fondus au noir, ça fait des apartés. En bref, c’est du n’importe quoi !!

Je sais qu’ils sont en train de cuisiner, mais l’omniprésence et l’omniscience (oui je dis omniscience) de Etchebest me perturbe. Il devine ce que pense les candidats, décrit et décrypte les scènes auxquelles il n’a pas assisté. On est au coeur d’une vraie scripted realité.

Je commence même à jalouser Julien qui nous dit que Etchebest ne lui a donné aucune indication « il ne m’a rien dit »…ben t’as bien de la chance mon ami. Nous on a droit à la diarhée verbale. Je suis à deux doigts de vouloir me suicider avec des mentos et du coca (j’avais juste pas de mentos sous la main).

Mais le top of the pop de cette saison, ce sont les apartés à 10 cm du candidat. Photo à l’appui. Etchebest parlant de Vanessa : « non mais elle colore ses pâtes avec du colorant, c’est ni fait..ni à faire, c’est une catastrophe »

etchebest

Philippe Etchebest en plein aparté

(…)

Mais mais…elle t’entend !! Tu le comprends ça ? Elle t’entend ! Elle s’est pas fait crever les tympans, elle T’ENTEND !

En plein deuil du Top Chef que j’aimais et que je regrette, illumination avec l’apparition de Florian, autoproclamé « la machine de guerre ». La foire internationale du Melon ouvre ses portes. Le prénom change, mais le fruit reste, Florian va remplacer Alexis.

Tête disproportionnée et pourtant une formidable incapacité à retenir le nom de ce chef qu’il admire temps ! « Estebèche ». Mec, t’as pas 50 noms à retenir…juste un. Retiens-le au moins une fois et après c’est réglé. Magie du montage, on va avoir droit à une succession de « Chef Estebèche« . Florian le melon adore le chef « Estebèche », il aime sa philosophie de vie, son côté humain et surtout SURTOUT, il estime avoir le même charisme que lui.

Je vous remets sa photo ?

L’admiration ne semble pas réciproque puisque « Estebèche » estime qu’il parle beaucoup trop. On est d’accord avec toi « Estebèche » !

Fatimata est la dernière candidate présentée, beaucoup plus humble que Florian le melon de guerre. Très facilement impressionnable et impressionnée par Etchebest, dont elle connait le nom ! Oui Florian c’est possible !

L’épreuve prend fin, après une succession d’apartés hasardeuses, de voix-off qui semble ne jamais reprendre son souffle.

Du côté des candidats, c’est pas la joie, Julien le chef étoilé, le galérien de l’épreuve est déçu par son plat, digne, selon lui, d’une « brasserie grossière »…les brasseries grossières apprécieront.

Seul Florian le melon de guerre est fier de lui et de sa personne. C’est le festival de l’autokiffe.

Lors des dégustations, Etchebest est sympa, il défend les candidats à chaque remarque des autres chefs. Malheureusement ça ne suffira pas pour Fatimata, qui est la première éliminée de ce premier épisode de Top Chef 2015.

Top Chef fournisseur officiel de Cristal Meth

2ème épreuve, nouvelle voix-off, féminine cette fois-ci, celle d’Hélène Darroze.

Ca ne passe pas mieux, j’attaque un paquet de bonbons qui piquent, histoire d’oublier.

Sa voix off et ses apartés sont aussi mal jouées que la filmographie de Sara Forestier. Mais elle a l’air sympa, si on met de côté sa façon de dragouiller et de parler des candidats.

Descriptif de l’épreuve : Les 5 nouveaux candidats à faire leur entrée devront réussir/revisiter « la poire belle-hélène en 2 heures »…alors ça si c’est pas une épreuve d’égocentrique M’me Darroze !

candidats top chef 2015

de gauche à droite : Kevin, Adel, Jean-Baptiste, Olivier, Pierre

Kevin sera le premier candidat à subir les assauts de l’insatiable Hélène. Totalement in love de son rockeur tatoué au coeur enrobé de guimauve.

Adel, nouvelle « machine de guerre » autoproclamée, veut gagner Top Chef pour sa maman.

Olivier, buveur de sang et adorateurs de fraise tagada. Le thème l’inspire, il veut faire un plat inspiré d’une chanson de Jim Morrison, moi j’ai envie de le démaquiller avec un démaquillant bi-phasé. Du coup qu’est-ce qu’on fait ?
« Je veux faire un dessert qui surprend mais qui va également voir derrière le mur ce qu’il s’y passe »

Breaking Bad, Requiem for a dream…Top Chef, 1er fournisseur de Cristal Meth

Erotomane jusqu’au bout Hélène Darroze en voix-off nous dit totalement étonnée et naturelle « mais dis donc, il me parle de sa recette ou il veut m’inviter à danser ? »  Redescends Hélène !

Alors que je ne m’habitue toujours pas aux apartés à 5cm des candidats, qui ne semblent pourtant pas sourds, nous passons à Jean-Baptiste.

Véritable artiste selon Hélène_voix-off. Pour moi, serial killer toujours en liberté. Dans sa présentation, ses assiettes ressemblent à des scènes de crime. Je regarde énormément New-York Unité Spéciale et j’ai vu SK1…donc je suis totalement légitime quand je le dis OK ?

Jean-Baptiste top chef 2015

Jean-Baptiste Dexter

Modeste comme pas deux, Jean-Baptiste nous confie « avoir beaucoup de talent ». Journée portes ouvertes à la foire au melon.

Pierre est le dernier candidat à nous être présenté. Oui vous avez bien compté, 5 candidats, 5 garçons. Top Chef 1 – Parité 0.
Dès le début, je l’aime bien ce Pierre, il a l’air humble, gentil, rigolo, très sympa…

OK Pierre tu seras le prochain éliminé, car seuls les melons et autres « ChacunPourSaGueuliste » gagnent Top Chef.

Fin de l’épreuve ! Les décomptes de Stéphane Rotenberg me manquent. Sans surprise, Jean-Baptiste est en pamoison devant sa création « j’ai franchement pas de souci à me faire ». « J’ai fait un potager pour présenter ma poire belle-hélène, car c’est là que tout commence ». Qui se dévoue ? qui lui dit pour les poires dans les arbres.

L’assiette de Kevin est qualifiée de très féminine par les chefs. Pierre est juste « ravi » d’être là, il a fait une poire belle-hélène sans sucre. L’idée est bonne selon les chefs, mais le résultat n’est pas probant, car il n’y a pas d’effet « waouh » selon le Chef Piège.

Résultat des courses : sans surprise, Pierre mon candidat préféré est le deuxième éliminé.

Ils ont éliminé la noire, le gros…tous les deux très sympathiques, ça s’annonce mal pour le quota de la 3ème épreuve.

J’adore le Japon, je vous cuisine un couscous ?

3ème partie, 3ème épreuve et arrivée de Michel Sarran, le Fabrice Lucchini de la voix-off (joue nous l’émotion ! joue nous la peur !)

Sympa, mais feignant comme pas deux, notre Mich’Mich » a décidé qu’il ne se déplacerait pas pour son épreuve. Les équipes M6 ont donc dû faire le déplacement jusque dans sa bourgade du Gers.

candidats top chef

de gauche à droite : Harmony, Jeremy, Christophe, Nicolas, Xavier

Dans cette 3ème partie, 5 candidats…4 garçons, une fille… les paris sont lancés. Qui sera le prochain éliminé ?
Il y a 2 quotas potentiels à éliminer : un roux et une fille.

Enoncé de l’épreuve : la Mich’ veut que les candidats lui cuisinent un poulet avec des pommes sautées, comme celui cuisiné par sa maman. Je me dis que j’aurais cartonné avec ma célèbre recette de steack haché sur lit de purée en flocons.

Christophe, 1er candidat présenté. Zéro confiance en lui, très stressé. Il est attendrissant, je l’aime bien.

Jérémy, alias Jean-Michel nul en géo. Il veut nous cuisiner un poulet thaï, « comme un japonais qui vient manger un poulet à Paris ». Un autre volontaire ?

Extrait d’un échange improbable entre Mich’Mich’ Sarran et Jean-Michel nul en géo :

  • alors Jérémy qu’est-ce que tu vas faire ?
  • je vais cuisiner un poulet avec des saveurs un peu thaï
  • t’as vécu en thaïlande ?
  • j’ai vécu au japon et donc les influences thaïlandaises me parlent

Fin de l’extrait.

Malgré l’air dubitatif de la Mich’, Jean-Michel nul en géo n’en démord pas. Il pense tout simplement que Mich’Mich’ Sarran n’y connait rien et que lui au contraire maîtrise le sujet.

Je le comprends, je suis moi-même fan de mangas, j’ai d’ailleurs l’intégrale des Mary Higgins Clark dans ma bibliothèque Billy.

Harmony est le 1er quota de cette épreuve. Elle est, pour l’instant, la seule à avoir eu droit à vrai reportage-portrait. OK c’est elle qui sera éliminée. Merci pour le suspense Top Chef !

Interrogée par la Mich’, Harmony nous révèle sa recette du poulet aux patates. Mon ingrédient secret ? Le Ketchup. OK tu es définitivement la prochaine éliminée Harmony (j’aurais tellement cartonné avec mon steack purée..!!)

Elle veut « émouvoir le chef Michel ». Si Mich’ Mich’ n’est pas ému, il est sacrément sous le charme. Séquence voix-off « gloire de mon père/château de ma mère » : « Hareuhmonyeuh est telleuhment pétillanteuh !! » Calme toi la Mich’, tu rigoleras moins quand tu la verras faire un smiley dessiné avec du ketchup dans la purée de patate.

Nicolas le viking, sosie officiel de Philippe Lucas, est le 2ème quota de l’épreuve. Il va « partir sur » une volaille pochée au foin. Bonne idée la Mich’ est ravie, retour de la voix-off Pagnol.

Pendant ce temps-là Jean-Michel nul en géo a bien avancé sur sa paëlla australienne.

Xavier est le dernier candidat présenté. A 19 ans, il est le grand gagnant de l’émission « Objectif Top Chef ». Michel Sarran a des doutes sur son plat, car Xavier s’est lancé sur une préparation très complexe.

Bien évidemment, notre Fabrice Lucchini du jour, nous fait part de ses doutes face caméra à seulement 1 mètre de Xavier qui fait mine de ne rien entendre. La magie de la télé.

michel sarran

aparté un peu flou de Michel Sarran.
Xavier est juste derrière

Harmony pleure, parce qu’elle a surcuit son poulet. T’en fais pas Harmo’, noie le dans ton ketchup, les chefs n’y verront que du feu !

Fin de l’épreuve, Christophe a des doutes, Jean-Michel nul en géo (Jérémy) est très fier de sa choucroute sud-africaine.

Les chefs sont tous réunis, seul le chef Piège manque à l’appel. Il boude, car pour lui M6 n’a jamais voulu déplacer le tournage jusque dans son jardin, pour lui permettre de faire une grasse mat’. Mich’ Mich’ Sarran est définitivement très fort.

Résultat des courses, un nouveau quota est éliminé. Harmony, la seule fille de l’épreuve. Son hommage à Mc Do n’aura pas convaincu.

  • Lundi 21h : 15 candidats : 12 garçons, 3 filles
  • Lundi 23h45 : 12 candidats : éliminations réussies de 2 des filles. Il n’en reste plus qu’une.

Vanessa sera donc notre soldat Ryan !

Je vous dis à tous à très vite pour le résumé du 2ème épisode (un peu en retard, mais je vais tenter de rattraper très vite ce retard).

Galea, Marjo, Frank K., à très bientôt pour la suite

Publicités

12 réflexions sur “Top Chef 2015 épisode 1 – Comme un japonais à Paris

  1. J’adore cet article 🙂 J’ai ressenti la même chose que toi en regardant l’émission, et le côté omni des chefs m’a déjà agacée… Je regrette l’ancien jury et CYRIL aussi !!!!

  2. Alors là; bravo bravo, avant de lire ton billet, tu vois, on hésitait à rester fidèle à Top Chef , parce que comme tu le dis, ce n’est plus le vrai esprit de top Chef, mais grâce à toi, l’Homme et moi avons pris conscience tout le potentiel des candidats et des juges (pardon mais Etchebest nous promet de belles soirées Actor Studio), on a du melon, du relou, du dépressif, de l’artiste incompris. Je pense qu’on peut se faire une belle saison.
    Tu te dois absolument d’assurer ton rôle de rapporteuse de l’émission, tu le dois à tes lecteurs et trinômettes.
    Encore bravo, qu’est ce qu’on a ri.

    • Ah ah ça me fait hyper plaisir ! C’est vrai que je pensais que cette saison allait être fade…et Jérémy et sa version revisitée de la géographie ont ouvert de nouvelles perspectives.

      J’essaie vraiment de rattraper mon retard pour être un vrai rapporteur. Je pense que ça va le faire.

      En tout cas, ça me fait hyper plaisir. Merci moulte

  3. Pingback: Top Chef 2015 épisode 2 – Je suis un créateur | A BLOG POURPOINT

  4. J’adore te lire miss ! Tu me fais trop marrer ^^ Ben moi par contre, j’aime bien la tournure de cette nouvelle saison, et les voix-off des chefs ne me dérangent pas : juste, elles sont, il est vrai, un peu trop présentes et bien souvent répétitives (paraphrases…). Mais sinon je trouve l’idée sympa. Après, c’est clair que pour les apartés, moi aussi ça m’a trop surprise de voir que cela est fait à 20 cm des candidats ! N’importe quoi… Ça s’appelle plus des apartés à ce niveau-là 😉

    • Ah c’est très gentil !!

      Je me rends compte en fait que je m’y fais. Mais il faudrait vraiment qu’ils leur apprennent à mieux poser leur voix, parce que parfois je fais plus attention à leur voix qu’à ce qu’il se passe à l’écran. Tu me connais, la cuisine c’est ma passion. J’excelle vraiment. Donc quand je regarde Top Chef, c’est focus casserole et autre blender, je ne regarde que pour la cuisine… donc ça me perturbe.

      Mais je pense que je vais m’y habituer. Mais tu ne trouves pas qu’ils mettent un peu trop en avant les chefs par rapport aux candidats ?

  5. Pingback: Top Chef 2015 – épisode 6 – 50 nuances de Piège | A BLOG POURPOINT

  6. Pingback: Top Chef 2015 épisode 8 – La guerre des restos | A BLOG POURPOINT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s