Top Chef 2015 épisode 7 – Réunion de famille

Cette semaine, l’épisode de Top Chef se fera sous le signe de la famille. Nous en avions déjà eu un avant-goût du mélo-familio avec Adel et les clémentines de sa maman. Cette fois-ci, Top Chef va tenter de nous attendrir en utilisant tous les moyens possibles.

Mais ça ne marchera jamais vous entendez ?! Jamais !

Dans la 1ère partie, grosse réunion de famille. Chaque candidat va voir débarquer un proche, qui va l’aider à préparer un plat qui a marqué leur vie / leur enfance.

Dans la 2ème partie, les candidats vont à nouveau devoir préparer un goûter d’anniversaire pour enfants (à nouveau, car ils avaient déjà cuisiné pour des enfants dans l’épisode 4 que je n’ai pas encore mis en ligne (oui je sais !).
Mais cette fois-ci ce sera à l’initiative d’Hélène Darroze, qui subit visiblement des restrictions budgétaires au sein de son restaurant. Elle a demandé à la prod de payer le goûter d’anniversaire de ses filles.

Jingle : C’était le bon plan du jour de Sue Ellen Darroze !

Jean-François Piège dirigera la 1ère épreuve…seul. Je ne sais pas si vous l’avez remarqué…mais, mis à part pour l’épreuve de la dernière chance, il ne se mélange JAMAIS à la nouvelle équipe du jury : Philippe Etchebest, Hélène Darroze et Michel Sarran. La Moule Piège ne doit pas être facile à vivre..ou alors c’est l’inverse..

Arrivée des proches, pleurs en pagaille. Ça fait Top Chef, mais ça n’en mène pas large. Le cuisinier a un coeur.

Les candidats et leur + 1 du jour ont 2 heures pour moderniser un plat qui les a marqués au cours de leur vie : le goût du souvenir. Le choix du plat, ainsi que les courses ont été faits par les + 1.

Le père de Florian, le Melon de guerre arrive en premier dans les cuisines de Top Chef. Emotion, musique douce, image légèrement floutée version Feux de l’amour…on commence à connaître les techniques utilisées pour nous émouvoir.  Melon de guerre est en larmes « avec mon père on est très fusionnel…je suis très heureux qu’il soit là »
Papa Melon a choisi les huîtres gratinées au blanc de poireau pour rappeler les vacances partagées sur l’île de Ré.

La maman d’Adel, dont on connaît l’addiction aux clémentines (j’adore les mandarines, mais MOI jamais personne n’en parle hein !) est la 2ème à pousser son caddie de provisions. Ce sera le bœuf bourguignon pour Adel, le bœuf de sa maman ! Même ému, le choix de sa mère le fait  rire, parce que la préparation de cette recette en temps normal prend plus de 2h !  Ça va être un énorme challenge, mais il s’en fiche « Revoir ma mère, c’est génial, c’est la seule femme de ma vie, je suis terriblement ému, ça donne envie de se surpasser ».

adel et sa maman top chef

Kevin sera aidé par sa sœur Alizée, dont il est visiblement très proche. Les pâtes carbonara seront leur plat. C’est un peu « la signature de la famille ».Ils cuisinaient tous les deux quand leur mère était très malade « ma soeur c’est la femme de ma vie, je pourrais pas me séparer d’elle ». Je ne peux m’empêcher à ce moment-là de penser au Nord-Pas-De-Calais.

alizée kevin soeur de kevin top chef 2015

Xavier, le chouchou du prof, va transformer la choucroute alsacienne avec son papa André. « pour moi mon fils est un futur Bocuse, il va réinventer la cuisine ». Rien que ça.

Quant à Christophe, larmes et morve sont à l’honneur.  Sa compagne, Julie, est auprès de lui. Ensemble, ils vont revisiter le poulet basquaise.

Enfin et parce que je suis sympa, je vous le dis, Vanessa a pu cuisiner avec son ex-compagnon et voir sa fille. Olivier, quant à lui a cuisiné avec sa nièce Morgane.
Je suis sympa, parce que la prod de Top Chef n’a pas trouvé intéressant de les montrer, ni de les mentionner. Ils semblent s’être sentis obligé de nous le dire uniquement au moment de la dégustation par la Moule Piège à la fin de l’épreuve.

Au cours de l’épreuve, pas forcément drôle à vrai dire, on sentait que les candidats étaient émus, très heureux de cuisiner avec leurs proches.

Heureusement que Moule Piège était là pour bousculer un peu cette mélodie du bonheur, parce que ça se saurait si on regardait la télé pour voir des gens heureux OK ?

La recette du duo père-fils inspire la Moule, mais il a peur que le goût du poireau ne soit pas assez présent. Heureusement pour Florian, son père est plein de bonnes idées. Il a la carrure d’un vrai chef ! Il n’hésite pas à gronder Florian qui ne goûte jamais ses plats. J’attends le moment où il va lui demander d’aller ranger sa chambre.

Même chose du côté d’Adel et sa maman, pleine de ressources et de bonnes astuces. Adel est dans l’émotionnel en permanence va finir par nous revisiter la guimauve. Pour le coup cette épreuve n’est vraiment pas marrante, parce que par principe, on ne se moque pas des parents, et l’émotion des candidats fait quand même plaisir à voir.

Pour la problématique du bourguignon, Adel va devoir trouver une solution pour faire cuire la viande à temps. Grâce à un sympathique indice de la Moule Fourras, Adel décide de faire fumer la viande pour l’attendrir. Bien joué, la Moule est fier de son poulain auvergnat.

Du côté de l’Alsace libre, Xavier veut faire une choucroute revisitée avec de la friture. Idée de génie selon la Moule.
Moi j’ai quelques doutes. J’ai l’impression que la choucroute ce n’est pas le plat de régime par excellence…donc frire du gras…j’ai légèrement l’impression que ce n’est pas l’idée du siècle…C’est comme si je trempais mes Dragibus dans de l’huile avant de les manger en gros, pour vous donner une idée….mais BON..

Xavier père de xavier top chef 2015

Du côté des pâtes carbo, ça se taquine, ça rigole. La seule crainte de la Moule c’est que la présentation du plat de Kevin soit encore une fois un peu trop classique et consensuelle. Il veut du délire, de la grosse déconne, de la galéjade, des charades et des calembours dans les assiettes. Il faut que ça soit foufou à l’image du look rock n’roll de notre cher torse poilé.

Enfin, le poulet basquaise patine un peu. Christophe ne se remet toujours pas de la présence de Julie. Qu’on lui balance un seau d’eau froide pour qu’il se calme 5 minutes nom de nom et qu’il parvienne enfin à se concentrer. La Moule Piège a peur. Le poulet basquaise va un peu trop ressembler à du poulet basquaise. Visiblement Christophe n’a toujours pas compris la politique touristique des émissions de cuisine. Tu revisites ou tu dégages maintenant Christophe OK ?! OUi je m’énerve, mais c’est pour ton bien !

Fin de l’épreuve et dégustation par Moule Piège, toujours seul à bord. Heureusement que notre Stéphane Rotenberg national est là.

Je tiens juste à noter que la Moule Piège mange comme un enfant de 2 ans à qui on vient d’apprendre à utiliser des couverts. La Moule n’est absolument pas sortable !

  • La choucroute de Xavier et son père obtient une bonne note artistique. Mais la Moule Piège trouve la recette un peu trop conventionnelle. (huileuse, c’est peut-être le mot non ?)
  • OK pour les pâtes carbo de Kevin et Alizée, ainsi que pour le bœuf bourguignon d’Adel et sa maman.
  • Les huîtres gratinées blanc de poireau de Melon de guerre et de son père plaisent beaucoup à la Moule Piège en pleine crise de cannibalisme.
  • Le poulet basquaise de Christophe et sa compagne n’emporte pas l’adhésion de la Moule. Christophe est d’autant plus déçu que Julie était là.

On a enfin la chance de voir les plats de Vanessa et Olivier le gothique. C’est sympa de montrer qu’ils sont encore des nôtres.

  • Les ravioles de légumes oubliées de Vanessa sont pas mal, mais l’assiette est trop chargée selon la Moule.

Moi j’ai plus de mal avec les assiettes des grands chefs où 3 spaghettis se battent en duel. Mais j’ai bien compris qu’on ne m’avait pas demandé mon avis.

  • Olivier et sa nièce Morgane avaient cuisiné un risotto crevettes-langoustines. Moule Piège trouve que c’est bon, mais un peu trop « étouffe-chrétien »…contrairement à la choucroute légèrement huileuse.

Résultat

Moule Piège a eu un coup de cœur (koudekeur) pour le plat du Melon de guerre et de son père. C’est la première fois que le Melon ne va pas en dernière chance. Nous le reverrons donc la semaine prochaine ! « ça me conforte dans ma confiance »...la Pastèque de guerre pointe son nez…

Chimène Badi sous parpaings

Dans la 2ème épreuve, Sue Ellen demande aux candidats de cuisiner un goûter pour des enfants. Pour ses filles Quitterie et Charlotte, ainsi que leurs amis (dont son neveu). #nepotisme

Les candidats vont être divisés en 2 équipes. Dans chacune des équipes, un candidat devra affronter le candidat de l’équipe adverse sur une épreuve

équipe rouge top chef

équipe bleue top chef

  • Olivier et Xavier vont s’affronter sur la charlotte aux fruits
  • Adel et Vanessa sur les gaufres
  • Kevin et Christophe sur le thème du trompe-l’œil

Duel Alsace-Lorraine, avec Xavier le chouchou du prof d’un côté et Olivier de l’autre.

Selon Sue Ellen Darroze l’épreuve est biaisée, parce que Xavier part avec une longueur d’avance. Etant le plus jeune, « les goûters d’anniversaire ça n’est pas si loin pour lui ».
Hé Sue, faut pas exagérer non plus, là on parle d’enfants qui ne dépassent pas les 10 ans quand même …Xavier en a 19.

Contrairement aux apparences, selon sa page Wikipédia, Sue Ellen ne viendrait pas de Marseille.

Dès le début, on voit que Xavier n’a clairement pas envie de gagner cette épreuve, car il « part sur » une charlotte à la rhubarbe typique de son Alsace natale. Va falloir arrêter avec l’Alsace Xavier, tu vois bien que tu fatigues tout le monde là. « les enfants n’aiment pas toujours la rhubarbe, ça va être un beau défi pour moi ».

Malgré les avertissements répétés de Sue Ellen sur la sur-utilisation de la rhubarbe, « n’oublie pas que ce sont des enfants »Xavier n’hésite pas et décide de foncer directement vers les restes du mur de Berlin.

Olivier le doyen lorrain du sud est en plein remake de Big (avec Tom Hanks)  « c’est Olivier 8 ans qui cuisine, je veux me mettre dans la peau d’un enfant ». Sue Ellen trouve l’idée d’Olivier intéressante, mais a peur que sa recette fasse « patatraque » (patatraque = dernière fois entendu en avril 1992, c’était un mardi).

Militante active du retour des expressions de l’entre 2 guerres, j’espère vraiment que patatraque, tout comme à brûle pourpoint seront très rapidement réutilisés par la jeunesse d’aujourd’hui (oui j’ai 70 ans quand je dis ça).

Adel et Vanessa vont s’affronter sur les gaufres. Elle part avec une longueur d’avance parce qu’elle donne des cours de cuisine à des enfants, et elle a une fille de 2 ans. Donc comme dirait Omar Sharif, les enfants c’est son dada (là j’ai pas loin de 82 ans). « les enfants c’est un domaine que je connais pas mal, ils aiment le sucre, le chocolat…faut pas se compliquer la vie avec eux ».

Sue Ellen pense que Vanessa a de bonnes idées, mais pour elle Vanessa et Adel vont un peu trop dans la simplicité.

Adel va faire une voiture avec des gaufres. Sue Ellen Darroze n’est pas convaincu « les enfants sont venus pour goûter, pas pour faire joujou » . Je tiens juste à rappeler que les enfants adorent manger leurs crottes de nez, donc un petit conseil Adel…pars confiant, t’as de la marge.

Va s’ensuivre un duel avec des petites taquineries, qu’on trouvait gentillettes et innocentes mais en fait…il y avait déjà à ce moment baleine sous gravillons, Chimène Badi sous parpaings entre ces deux-là.
Car… SCOOP on a appris cette semaine, dans la grande presse d’investigation, qu’Adel et Vanessa étaient en couple dans la vraie vie. Ils l’ont annoncé eux-même sur Twitter. Donc on nous l’a fait pas à nous le coup du je te tiens tu me tiens par la barbichette OK ?

  • Adel taquine Vanessa « le point il est pour moi aujourd’hui ma chérie ».
  • Vanessa lui balance des phrases toutes faites du genre « rira bien qui rira le dernier »….« l’espoir fait vivre »

Les Noémie et Quentin de cette saison vont ensuite se chamailler sur l’utilisation du seul gaufrier disponible. Une cuisine immense, 40 fours, 30 plaques….un seul gaufrier pour une épreuve sur les gaufres. Si ça ce n’est pas un coup monté de la prod’ !!

Adel utilise le gaufrier en premier, ce qui énerve Vanessa. Elle s’énerve, il la taquine, elle s’énerve…il s’excuse…BREF Adel est un canard.

Rien ne va plus entre Cricri d’amour et Johanna, ce qui amuse énormément Sue Ellen Darroze « ils vont quand même pas s’entretuer pour une gaufrière non ? » Hé ben si ma brave Sue Ellen.

  • « Allez viens là chouchou, je suis désolé » (Adel)
  • « Non non c’est bon, pas d’ami pendant l’épreuve » (Vanessa)
  • « Mais on sera amis après l’épreuve hein ? » (le canard)
  • « je vais vomir » (moi)

Je suis POUR l’interdiction des couples dans Top Chef. La jurisprudence Quentin-Noémie (que j’aime bien pourtant) nous a démontré que c’était le phénomène le plus vomitif de cette émission…juste après la cervelle d’agneau et ….les gens qui disent « malgré que ».

Après ce dialogue écrit par les scénaristes d’AB Production, Vanessa récupère enfin le gaufrier..et continue tout de même à charrier Adel « elles sont minables tes gaufres Adel, elles sont minables ».

Là je dis STOP, Hé Hoooooo on cuisine oui ou m**de ?!

Top Chef m’a écoutée, on coupe cette séquence vomito-dégoûlinante et on passe à l’épreuve du trompe l’œil.

Sue Ellen veut que cette épreuve soit étonnante gustativement et visuellement pour elle et les enfants.

Kevin va « partir sur » un éclair salé à la sauce Mornay et au bleu » Sue a des doutes sur l’utilisation du bleu, qui reste « du moisi pour les enfants », mais elle est émoustillée, car Kevin est à Sue Ellen, ce que Xavier est à Etchebest…

Elle aussi, adooooooore les éclairs « je pourrais manger des éclairs sur la tête d’un pouilleux ».  N’en fais pas trop Sue, la drague-harcèlement commence à se remarquer.

Kevin, à deux doigts de déposer une main courante pour harcèlement, décide d’écouter les conseils de Sue. Il ne met pas de bleu.

Christophe, qui s’était porté volontaire pour cette épreuve du trompe l’œil, car il avait une « idée derrière la toque », veut cuisiner une tartiflette au tiramisu. Grosse prise de risque selon Sue Ellen, car il s’agit d’un goûter d’enfant !

Pour elle, le tiramisu c’est un dessert d’adulte et non pas d’enfant. Christophe met de côté les gros gros doutes de Sue Ellen. Il est sûr de son idée à 99% !

Fin de l’épreuve.

Tous les candidats sont ravis par leur préparation.

Début de la dégustation.

charlotte olivier top chef

Baptiste, le neveu de Sue Ellen Darroze, surnommé le mini-Piège pas les candidats, aime l’idée d’Olivier. Ce mini Rain Man de la cuisine a un avis très affûté et surtout un vocabulaire culinaire très large. Le mien se résumant à « j’aime pas, ça me donne envie de vomir », « oui, c’est bon ça va ». .j’ai légèrement honte.

Pendant la dégustation, il donne quelques conseils aux candidats « ça aurait mérité un peu plus de sucre ».

Pour Sue Ellen, le dessert d’Olivier est un dessert plus pour enfant que pour les adultes…ça semble logique, c’était le but de l’épreuve.

Xavier charlotte rhubarbe top chef
Pour mini-Piège, le dessert de Xavier ne lui donne pas envie, car ça ressemble à des asperges « ça n’est pas fait pour être dans un dessert ». Pour les autres enfants, qui se comportent comme de vrais enfants, le dessert de Xavier n’est pas bon.

Xavier s’en fiche, il a voulu faire un dessert qui lui plaisait à lui. Sauf que l’épreuve c’était « faire plaisir aux enfants égoïste ! »

Sue Ellen aime.

Gaufre mobile top chef adel

Les enfants adorent l’idée de la gaufre d’Adel. Mais Mini-Piège regrette le manque de cuisson. Sue Ellen déplore le manque de sauce.

brochettes de gaufre Vanessa Top Chef

Visuellement, les brochettes de Vanessa plaisent. Baptiste, le mini-Piège estime que les gaufres sont un peu plus cuites. Mais Sue Ellen trouve que les brochettes de Vanessa sont trop sucrées et trop grasses…bref ça n’est absolument pas un plat INPES en gros.

éclair trompe l'oeil Kevin top chef

L’éclair de Kevin fait saliver chacun des enfants par avance. Ils pensent manger un éclair à la vanille…mais cette épreuve qu’on appellera « traquenard » les déstabilise tous. Ils pensent manger du sucré, on les fait manger du fromage. Les visages grimaçants remplacent très rapidement les sourires. Certains recrachent même certaines bouchées.

Sue Ellen adoooooore l’éclair de Kevin.

tiramisu top chef trompe l'oeil

A part Mini-Piège aucun autre enfant n’avait mangé de Tiramisu de toute sa jeune vie. A la première bouchée, Quitterie et Charlotte recrachent leur bouchée dans une serviette. Cette dégustation écœurante me fait penser à celle de la Moule Piège.
Sue Ellen est également déçue.

Verdict. Chaque candidat dont le plat aura eu le vote du jury se verra attribué un point. L’équipe qui aura obtenu le plus de points sera qualifiée pour la semaine prochaine. Les candidats de l’équipe perdante iront en dernière chance.

  • Christophe vs Kevin : Kevin remporte 1 point
  • Olivier vs Xavier : Olivier gagne le point
  • Adel vs Vanessa : Adel gagne le point

L’équipe bleue est donc qualifiée. Vanessa, Kevin et Xavier vont en dernière chance.

Christophe est en larmes, car « j’ai trop fait le malin, je suis tombé dans le ravin », il a failli faire perdre son équipe avec son trop plein d’assurance.

Kevin râle, il est soulé, car il part en dernière chance alors qu’il avait remporté son duel.

Pour l’épreuve de la dernière chance, les candidats vont avoir 1 heure pour proposer un plat gastronomique à base de saumon.

Dans sa lutte quotidienne contre le gaspillage alimentaire, Top Chef a décidé d’attribuer un saumon de la taille d’un orque à chaque candidat. A vue d’œil, ça aurait pu servir à nourrir l’ensemble des candidats de 24 saisons de Koh Lanta.

grand gros saumon top chef

Début de l’épreuve, Vanessa nous joue direct la carte « mère de famille », « ça m’embêterait de sortir sur le plat préféré de ma fille »

Xavier, le chouchou du prof annonce la couleur « aujourd’hui c’est chacun pour sa gueule, chacun doit se débrouiller pour sauver sa peau »

Kevin toujours soûlé, jouera le rôle de l’ado casse-pieds, qui en a marre de la vie, qui claque les portes « t’d’façon t’es pas mon père ». « les copains m’ont lâché dans l’épreuve précédente…là c’est bon y’a plus de potes ».

Rho ça va Kevin-Cosette, va leur faire un bisou, dis leur que c’est fini et que tu leur « causes encore », et retournez jouer à cache-cache dans les sous-bois. « je comptais sur eux, ça n’a pas marché, donc aujourd’hui….bye bye ».

Rien à faire, il n’en démord pas, il en veut à la Terre entière « aujourd’hui c’est mort je ne me barre pas. Je remporte le point pour l’équipe, ensuite je me fais virer derrière ? Non mais ça va quoi !..faut pas pousser mémé dans les orties !

Entre deux caprices, Kevin décide quand même de cuisiner. Il va « partir sur » une recette « saumon chou fleur », il veut qu’on retrouve son côté déjanté dans l’assiette. De la couleur, du twist ! Kevin le promet cette fois-ci on va pas déconner, ça va être moi dans l’assiette, ça va être rock ! Etant donné sa coiffure rockabilly, ça risque de plus ressembler à du Grease qu’à du Mettalica, mais allons-y Alonso comme on dit dans le milieu de la Formule 1.

Il a juste peur d’avoir un peu trop surcuit son saumon. Mais ça n’est pas grave, ça n’est que Top Chef, un petit concours de cuisine de quartier, ça passera crème, à l’aise blaise.

Pour Vanessa, cette épreuve sera une lutte contre elle-même. Elle veut qu’on la retrouve dans l’assiette, elle va mettre du sud dans l’assiette.

Entre Xavier qui continue à cuisiner uniquement pour se faire plaisir, Kevin qui tape du pied et taggue des No Futur sur les murs…on aperçoit Vanessa en hyperventilation. Elle passe du rire aux larmes, elle a les joues très rouges, elle est euphorique…une junkie  « je sais que je peux tomber dans les pommes, mais je ne peux pas me dire que c’est la dernière fois que je cuisine dans ce concours »

Xavier, le chouchou du prof va jouer à fond la carte du fenouil « j’adore tout ce qui est anisé, fenouil, pastis, absinthe, j’adore prendre des risques, je me dis être un peu un cuisinier d’instinct ». Plus ça va et plus Xavier me fait penser à Ruben ou Miley Cyrus au choix. Plus c’est jeune, plus ça a du succès, plus ça va devient n’importe quoi.

On est à deux doigts de le voir twerker en sous-vêtements. Ce jour là, vous vous souviendrez que j’avais raison.

Fin de l’épreuve

  • Pour Kevin,  « hors de question que je parte ».
  • Vanessa, toujours en hyperventilation, veut que les chefs versent une petite larme en mangeant son saumon.

J’ai déjà fait pleurer un ami en laissant un piment dans un chili con carne, j’avoue en ressentir une certaine fierté, mais je n’irais pas à Top Chef pour réitérer l’expérience.

  • Quand à Xavier l’égoïste, il veut se faire plaisir avant tout.

Résultat des courses

  • Le plat de Vanessa plaît assez, mais il y a un léger problème sur la cuisson.
  • Celui de Xavier, qui cuisine uniquement pour se faire plaisir, est le « koudecoeur » des chefs
  • Le plat de Kevin convainc également, car ce n’est pas une assiette banale.

Les trois assiettes étaient réussies, mais au final, c’est Vanessa, en larmes, qui est éliminée. La semaine prochaine nous assisterons donc à un Top Chef 100% masculin.

Publicités

2 réflexions sur “Top Chef 2015 épisode 7 – Réunion de famille

  1. Pingback: Top Chef 2015 épisode 6 – 50 nuances de Piège | A BLOG POURPOINT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s